Équinoxe d'automne et acupuncture taoïste

Mis à jour : sept. 22


Aujourd'hui mardi 22 septembre 2020, c'est l'équinoxe d'automne !

J'adore ce mot "équinoxe". Il signifie égalité du jour et de la nuit, et remarquez que je le mets au singulier car cela ne dure qu'un seul jour! En fait nous avons deux jours sur les 365,25 jours où la nuit est égale en durée, au jour. Il s'agit de l'équinoxe de printemps et d'automne.

Pour nous, taoïstes acupuncteurs, cela a un sens important puisqu'il s'agit d'un pivot, et astronomique et physique.

Astronomique car l'écliptique coupe l'équateur céleste en ces deux points appelés noeuds. L'un correspond à l'équinoxe de printemps et se nomme le point vernal. Il s'agit de la montée du soleil et de l'augmentation de la lumière. L'autre est le noeud descendant et de la diminution de la lumière.

Physique car dans l'homme il y a deux points qui correspondent à ces noeuds que l'on nomme les pivots. Il s'agit du 25 E (Tianshu - ST25) à droite et à gauche du nombril. Celui-ci étant l'axe de bascule. L'homme se tenant face au sud, nous avons donc le 25 E à gauche qui s'élève et celui de droite qui descend (à l'envers donc, de la vidange intestinale).

Nous sommes habitués à ces pseudo-inversions qui montrent que ce n'est pas au niveau anatomique que nous devons chercher le pourquoi, mais au niveau énergétique et climatique.

Le 25 E imprime donc un mouvement vers le haut ou vers le bas de l'énergie puisqu'il est soumis aux forces de la lumière solaire. Remarquez aussi que le 24 E est le MU de Manaka de gros intestin et que le 26 E est le MU de l'intestin grêle ( ST24 Huarounmen - ST 26 Wailing).

Nous sommes donc en possession, à ce niveau de lecture, du 24E/25E/26E/8RM (le nombril, l'axe du monde Tae I incarné).

Il nous reste deux points qui vont avoir une action très importante sur le Yang Ming puisque c'est le méridien du Yang lumineux en relation avec la lumière du soleil.

Ces deux points sont le SAN LI du haut et du bas soit le 10 GI et le 36 E (LI10 et ST 36). Ce n'est pas un hasard s'ils ont les mêmes noms.

Tous les textes classiques nous alertent sur l'importance que les pouls soient souples (1). Cette souplesse est précisément la capacité du Yang Ming à s'adapter à plus ou moins de lumière et donc à la modification incessante de celle-ci au cours des quatre saisons. Nous pouvons déjà dire que le Tchi sera bon si le Yang Ming adapte bien. Il y a un lien important avec le Chao Yin que je ne développerai pas ici.

Donc à l'équinoxe d'automne nous savons que l'énergie lumineuse diminue et pourtant nous en avons un besoin vital pour entretenir notre Yuan Tchi. Nous allons donc agir sur cinq points dont la symbolique est incroyable et surtout essentielle au maintien de la vie en prévisionnel.

Nous allons faire le 8 RM chauffé (9 fois car nombre du Métal) sur grain de sel ET gingembre. Le sel nourrit l'EAU et le gingembre piquant nourrit le MÉTAL. Nous "forcerons" ainsi le passage de l'automne à l'hiver !

Nous associerons le 25 E à droite et le 24 E à droite car MU de Manaka de GI donc Métal qui a un mouvement de descente.

Enfin nous finirons par un 36 E bilatéral qui permet de fabriquer un maximum de vitamine D en réserve avec le peu de lumière qui reste au moment de l'équinoxe. Les textes disent qu'il nous faut faire un nombre de moxas sur ce point égal à l'âge du patient et ceci des deux côtés. Les moxas sont de la taille de grains de riz et surtout pas plus gros.


Vous comprenez bien qu'à l'équinoxe de printemps nous ferons 8 RM (3 moxas sur gros sel uniquement qui correspond au Bois), à gauche le 25 E et le 26 E (Mu de Manaka qui correspond au Feu donc mouvement ascendant) et enfin le 10 GI.

En agissant de la sorte, vous entretenez la vie, la renforcez en l'adaptant au mieux aux climats environnants.

Les SAN LI signifient, entre autre, qu'ils agissent à trois niveaux, ceux du ciel, de la terre et de l'homme. Ils ont donc une action sur le Chen (le ciel), le Tchi (l'homme), le Tsing (la Terre). Ils agissent ainsi en mettant en conformité les trois foyers avec les ordres saisonniers, principe essentiel à la vie éternelle du présent.

Jean Motte


(1) Formation de 2 jours et demi en Normandie : Reprenons contact avec les pouls chinois

Plus d'infos ici



©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com