• jihem94

3ème épisode: Qu'est ce que l'acupuncture ?

Dans le précédent post , nous avions abordé l'éxistence des méridiens.

Comment ont-ils été découverts ?

Le chat : "la légende raconte qu'un roi, lors des grandes invasions, reçut une flèche dans le talon. Or ce monarque souffrait d'atroces migraines. La blessure infligée par la flèche était douloureuse mais il fut surpris de constater qu'il n'avait plus de mal de tête. Intrigué par ce fait, il demanda à ses conseillers de chercher, dans les sujets de son royaume, tous ceux qui avaient des douleurs de tête et de refaire l’expérience. Puis la recherche se fit de plus en plus large, tenant compte de toutes les douleurs possibles. Ainsi se structura petit à petit les trajets de méridien. Cette approche permis aussi aux Chinois de définir la notion de douleur qui est une entrave à la circulation de l’énergie et une nouure de sang."

La réalité est plus difficile. Elle est loin d'être totalement démontrée car c'est un énorme travail de recherche.

Pour vivre, l’homme a besoin de trois nourritures absolument primordiales : les aliments (solides et liquides), l’air et la lumière. Pour profiter au mieux de la lumière, les Chinois recommandent de s’orienter vers le soleil, donc le Sud (sous nos latitudes, face au Nord dans l’hémisphère austral). Par conséquence, le dos fera face au Nord, le côté gauche à l’Est, le côté droit à l’Ouest. Ainsi positionné, l’homme est face au soleil qu’il voit se lever le matin à sa gauche, atteindre le midi exactement devant lui, et se coucher le soir à sa droite.

Il existe une concordance entre le nombre de points de chaque méridien et la quantité de lumière qu’il reçoit. Ainsi, les méridiens Yin, qui circulent sur le devant du corps, reçoivent plus de lumière et comptent moins de points que les méridiens Yang, situés à l’arrière ou sur les côtés du corps. Ainsi, le méridien de la Vessie, situé le plus en arrière dans le dos, donc Yang, ne reçoit jamais de lumière solaire : c’est celui qui compte le grand nombre de points.

L'Homme est à l'image de l'univers. Ainsi les énergies véhiculées dans les méridiens (nous ne parlerons que des deux principales), sont appelées « énergies nourricière et défensive ». Elles sont sous la dépendance de la Lune et du Soleil. Ce que l'homme voit de la Terre, c'est la Lune et le Soleil se déplaçant à des vitesses différentes (donc soumis à des lois distinctes) sur le drap étoilé de la nuit.

L'analogie permet de dire que deux énergies circulent dans les méridiens à des vitesses différentes pour nourrir et défendre l'organisme contre les agressions ».


Comment cela a-t-il pu se transmettre au fil du temps et depuis quand existe l’acupuncture ?

Le chat : « plusieurs voies de recherches ont été entreprises et ont permis d’identifier une date fort ancienne. Il y a d’abord les écrits, les textes chinois. La Chine est le berceau de l’écriture. Les Chinois écrivaient sur des omoplates de cervidés, dont certaines ont été retrouvées. Les sinologues ont pu établir ainsi une première date (3 000 avant J.-C.) où la médecine chinoise était entièrement constituée tant sur le plan médical que philosophique.

Dans les tombes furent découverts des textes médicaux dont le Su Wen qui se trouve être un ouvrage traitant de la place de l’homme dans son environnement et ce qu’il doit faire pour éviter les calamités. Chose curieuse dans cet ouvrage, on y lit des théories qui sont aujourd’hui à la pointe de la science actuelle, comme par exemple la théorie du Chaos qui dit :

- Que la linéarité n’existe pas. Tout système que nous pensons répétitif comme par exemple le balancement d’un pendule est en fait aléatoire dans le temps. C’est l’empreinte de la mécanique newtonienne qui simplifie le système mais réellement il n’en est rien.

- Qu’à petite cause grands effets, ce qui n’est pas notre façon de penser habituelle. Ainsi, un battement d’aile de papillon au Nord peut engendrer un cataclysme au Sud.

Enfin l’astronomie est fondamentale pour dater certains événements. En effet, si la ronde des planètes et le ballet des étoiles sont chaotiques à l’échelle universelle, ils restent extrêmement précis à l’échelle humaine. C’est pourquoi il est facile avec des calculateurs, à partir des inscriptions sur certaines tombes indiquant des positions d’étoiles, de repositionner le ciel tel que le voyaient les Chinois. C’est ainsi que les chercheurs purent établir que la plénitude de la pensée chinoise se situait 6 000 ans avant notre ère.

Mais, ce n’est pas tout. En 1994, en Autriche, fut découvert un cadavre en excellent état de conservation car gelé dans les neiges. Le carbone 14 lui donna l’âge de 50 000 ans. Les scientifiques l’appelèrent Roger. Lors d’études poussées sur son corps, les analystes découvrirent des marques comme des trous, voire à certains endroits des cicatrisations. Tous ces trous se trouvent sur les trajets de méridiens d’acupuncture ! ».

Vous êtes encore sous le choc de la révélation et toujours cette soif de questions qui vous assèche la gorge. Enfiévré, vous demandez :

Mais c’est quoi l’énergie des Chinois ?

Est-ce la même celle de l’Occident, la même aujourd’hui qu’hier ?


le chat explique l'acupuncture

0 vue

©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com