©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com

  • jihem94

7 péchés capitaux, 7 points d'acupuncture traditionnelle

7 péchés capitaux !!!



Alors il y a l’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, la luxure, la paresse, la gourmandise. Evagre le Pontique en 400 après J.C en avait identifié huit avec la mélancolie et le pape Grégoire a considéré que sept suffisaient ! Bon aujourd’hui nous allons nous amuser à les identifier par rapport aux 5 éléments de l’acupuncture. L’orgueil, se mettre au-dessus des autres, du latin superbia. Il faut que l’élément Eau soit fort ainsi que celui du bois. L’eau c’est la force à se tenir debout et le bois, le général des armées. Donc être orgueilleux c’est une plénitude de l’un voire des deux éléments. Bien évidemment, la componction, la bassesse, la honte les antonymes de l’orgueil se corrigent par la circulation entre le Bois et l’Eau. Le 14 R (Siman- KD14- Prospérer-centre de la moelle) est un grand point qui est donné pour l’orgueil.

L’avarice, nous vient de cupida qui donne le mot cupide. La varice est une manifestation de l’avarice. Le système vasculaire est lié au Feu et posséder est rattaché au Métal. Il s’agit donc d’un échange entre le Feu et le Métal. Pour ceux instruits dans les arcanes de l’acupuncture, vous savez que ce lien précise une entité du ciel postérieur qui est celle de la pensée. Et bien une pensée juste fera des gens de bon sens. L’avarice quant à elle, amène des problèmes sanguins, ce qui ne nous étonne pas trop car le sang c’est la vie et parfois on préfère le garder plutôt que de le partager. Le 7 GI (Wenliu – LI-7), écoulement interrompu, garder, représente ce pêché.

L’envie c’est être envieux, en vieux. C’est : désirer, jalouser et cela le So Wen nous met en garde. C’est le Feu, et particulièrement le cœur qui désire. Le cœur en paix nous évite de jalouser ce que les autres ont et de se satisfaire de ce que l’on a. Le 1 Rte (Yinbai – SP1) est le point qui modère les désirs.

La colère est classique et nous ne y étendrons pas. Il s’agit de l’expression du Bois et du foie. Mais attention à ne pas simplifier à outrance. La colère s’exprime par le foie comme la toux par le poumon. Mais l’origine de la colère est dans les 5 éléments. Le 18 E (Rugen – ST18) est un grand point qui freine la colère.

La luxure, abandon déréglé aux plaisirs sexuels. Il s’agit du Rein Yang couplé au MC qui se trouve être le rapport avec soi-même. Les maladies auto-immunes sont liées au MC. La luxure est donc l’image exacerbée que nous avons de nous et qui ne peut que se confronter à la séduction et au désir sexuel. 8MC palais du labeur (Laogong -PC8) est intéressant dans cette dialectique présentée.

La paresse, du grec ancien pingo, amer, dégouter, chagriner. Il s’agit ici du lien entre le Bois et le Feu. Plus particulièrement la VB et le cœur. Le paresseux est une personne qui ne peut prendre de décision qui fasse plaisir au cœur. Le point intéressant ici est le 4 VB (Hanyan – GB4) qui renferme la notion de dégoût.

La gourmandise est le plaisir qu’occasionne le lien entre la Terre et le Feu. C’est intéressant car la circulation entre ces deux éléments correspond au SI, une entité du ciel postérieur qui est la parole. Peut-être que cela vient de là de ne pas parler la bouche pleine ! Le 17 Rte (Shidou – SP17) est un superbe point sur ce pêché.

Auquel pêché succombez-vous ? Peu importe, si vous le faites en conscience et dans le respect de votre personne et de ceux qui vous entourent. Il n’y a pas de jugement mais une recherche du bien-être qui se trouve toujours dans le juste milieu.











Bon vent.