©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com

  • jihem94

Aime, hais . L'acupuncture un art magique...

Voilà bien un titre accrocheur pour entrer dans le sujet qui va nous occuper. Il existe une différence non négligeable entre amour et aimer dans la langue des oiseaux, celle des arcanes cachées. Le premier amour, s'entend âme aour c'est-à-dire l'âme de lumière, le rai de vie qui traverse chacune de nos cellules. Cet amour là est source inépuisable de bien-être et de bonheur. Il est inconditionnel et se donne à toutes et tous sans même y penser. Il est naturel parce que le résultat incroyable d'une transformation alchimique afin de faire passer de aimer à amour.

En effet, comme dans le titre, aimer s'entend par deux injonctions: aime!, hais! C'est une problématique incessante et totalement humaine. Nous confondons les deux (amour et aimer) parce que nous n'avons pas les clés pour la résolution. D'ailleurs, en aparté vous pouvez déjà envoyer une onde, une vibration musicale porteuse de sens en jouant ces QUATRE notes (qui sont aussi en corrélation avec les 4 éléments) RE,SOL,UT,SI. Vous l'aurez compris, c'est le mot RESOLUTSI(on) qui permettra de résoudre donc dissoudre!

Aimer est donc cruel car il porte en lui deux entités opposées comme les lettres de notre alphabet qui scindent celui-ci en deux parties égales: M/N (aime et haine). Donc nous sommes bien confrontés à ne plus aimer mais à devenir amour. Il faut donc transformer quelque chose en nous afin d'arriver à cet idéal.

L'alchimie nous dit qu'il est essentiel de transformer le plomb vil en or. Cela sous-entend que nous avons du plomb vil. Si nous en avons un peu alors nous ferons un peu d'or. Si nous en avons beaucoup, alors nous ferons beaucoup d'or. Prendre conscience de ces lourdeurs que nous nous trimbalons quotidiennement voire qui nous sont transmises par l'éducation ou la culture ou tout simplement le hasard du lieu et du temps où nous sommes apparus sur cette terre dans le seul but extraordinaire, de nous transformer. Notre première étape est donc de conscientiser nos scories, nos noirceurs et de les amener à la lumière de notre esprit.

Puis il faut agir. Ici est le passage du conscient à l'acte. Pour les acupuncteurs, il faut projeter dans le futur par une action matérielle. Sans elle, point d'action positive. Jung a écrit: La guérison ne commence que lorsqu'un acte est posé.

Alors commence le long voyage sur la mer de la connaissance qui nous lave, nous purifie en nous allégeant petit-à-petit de nos désirs de possession, de volonté d'avoir. Dans ce monde aujourd'hui où tout se mesure à la grosseur de votre bourse, il est plus que nécessaire de revenir à des valeurs justes. Ce n'est pas le savoir qui compte, ce n'est pas votre porte-monnaie qui fait de vous un être humain, c'est votre humanité. Celle-ci ne se mesure pas, elle ne brille pas mais rayonne. Briller c'est aimer. Rayonner c'est amour. Voilà le chemin de la guérison de la Terre Mère. Elle passe par nous et notre compréhension du monde.

C'est pourquoi l'acupuncture est un art magique, car elle permet de transmuter aimer en amour pour peu que l'on comprenne que cette acupuncture dont je parle est alchimique et traditionnelle. Eh oui, au risque de heurter les matérialistes de la médecine chinoise, l'acupuncture est avant toute chose, alchimique. Il suffit de se demander par exemple pourquoi il y a le mot "creuset" dans l'idéogramme du 1 V ( Jing Ming UB-1) et du 2 C (Qing Ling HT-2) ? Mais là ne s'arrête pas les parallèles. Les champs de cinabres sont des sulfures de mercures (HgS) et c'est bien cela que l'alchimiste travaille. Séparer le Soufre, le Mercure, le Sel pour les nettoyer de nos parties obscures puis ensuite des les réunir dans des noces alchimiques.

Alors à vos observations! Collectez votre plomb en sincérité et commencez le chemin de la lumière.

Bon vent!