©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com

  • jihem94

Bon sang mais c'est bien sûr!!!

Mis à jour : 18 déc 2019

Voilà pas que ce matin je me retrouve devant un produit courant, l'huile essentielle de girofle. Le fameux clou que tout le monde connait va nous emmener très loin. D'abord et avant tout décrivons le giroflier et son bouton: C'est en fait un bouton floral, celui du giroflier (Syzygium aromaticum), un arbre originaire d'Indonésie, qui appartient à la famille des Myrtacées (une famille qui compte bon nombre de plantes dites aromatiques: myrte, niaouli,eucalyptus, melaleuca...). Les fleurs de giroflier comportent 4 pétales blanc rosé (on peut d'ailleurs distinguer le contour de ces pétales encore fermés sur les clous de girofle) : cueillis avant épanouissement alors qu'ils sont encore verts, les boutons floraux, semblables à des clous, sont mis à sécher au soleil et prennent alors une couleur brune, tout en durcissant.

Imaginez ma surprise en entendant ce nom de syzygium! Car ce nom est aussi employé couramment en astronomie! En astronomie, une syzygie (du grec συζυγία, réunion, puis du bas latin syzygia) est une situation où trois objets célestes ou plus sont en conjonction ou en opposition.

Par exemple, les éclipses de lune ou de soleil sont des syzygies ; de même on parle de syzygie pour désigner les nouvelles et pleines lunes, lorsque le Soleil et la Lune sont respectivement en conjonction ou en opposition, bien qu'ils ne soient pas parfaitement alignés avec la Terre.

Et ce n'est pas tout! Cela est employé aussi en alchimie: Il s'agit de la réunion de couples de contraires, homme et femme, soleil et lune. L'androgyne hermétique en est un des exemples les plus connus. Les Eons femelles et mâles sont aussi essentiels à la compréhénsion alchimique. Eon nous vient de Aïon, le temps qui passe.

Carl Gustav Jung a intégré la notion de syzygie dans son interprétation des archétypes inconscients, notamment à travers le couple fondamental d'anima et d'animus ceux-ci apparaissent symbiotiquement. Le processus de différenciation de ces couples syzygiques fait partie du cheminement de la conscience vers l'illumination.

Nous avons des clous de girofle, un archétype, et des positions astronomiques remarquables. Il faut savoir que dans la symbolique chrétienne, les clous qui furent plantés pour crucifier le Christ était des clous de girofle. Le Christ est bien un archétype puisque racine de CKristos, le cristal. La crucifixion se fait par trois clous ce qui est bien la définition des syzygies où il faut un point de vue et deux autres points qui seront en opposition ou conjonction. Le Christ est aussi un marqueur du temps (d'où le Aïon) puisqu'il détermine un temps antérieur à sa venue et un postérieur, un passage astronomique du à la précession des équinoxes, qui nous fait glisser lentement des poissons au verseau.

Je serai complet sur le sujet si vous en comprenez toute la symbolique liée à l'acupuncture. Les trois points de crucifixion sont les suivants: aux mains, le 8 MC (Laogong- PC8), aux pieds le 3F (Taichong-LV3). Le Christ sur la croix s'écrie : "j'ai soif". Longimus, un romain geôlier lui donne du vinaigre à boire et lui fait une entaille au 14F (Qimen-LV14) à droite dans le 6ème espace intercostal.

Le 8MC ( Laogong) purifie le sang du ciel, le 14F (Qimen) purifie le sang de l'homme, le 3F (Taichong) purifie le sang terrestre. Le Christ est donc le purificateur du sang sali par les exactions de chacun. La croix est en Bois et les clous végétaux. Tout est lié au Tsue Yin ( les points, la croix, les clous). Le Tsue Yin, c'est la fin d'un cycle et le début d'un nouveau, une renaissance. Le Christ, cristal est donc l'archétype de la fin du Yin (Tsue Yin) et le règne d'un nouveau cycle par Tae Yang (le soleil).