Des plats nets ose entre ail !

Nous entendons souvent dans le cadre de l’acupuncture, parler de 5 mouvements ou 5 éléments. Chacun y va de sa théorie en oubliant quand même les textes comme le Su Wen qui, chapitre après chapitre, nous rappelle que les planètes sont en fait nos organes!

L’acupuncture traditionnelle qui reste aujourd’hui, extrêmement peu connue, travaille avec cet esprit « planétaire ».

Sur la photo, vous voyez 6 aiguilles. En partant du haut la pierre blanche est vénus Métal, la noire mercure Eau, la verte jupiter Bois, la bleue le point Yuan (pour les Yang), la rouge mars Feu, et la jaune saturne Terre.

Ce travail là est ésotérique. Les cages dans lesquelles sont enfermées les pierres précieuses sont construites de 8 « barreaux » comme les 8 vents et les 8 merveilleux vaisseaux.

Un point Rong par exemple des Yin comme le 2 F pourra être piqué avec la pierre rouge, car Feu. C’est un exemple simple mais il existe d’autres utilisations plus secrètes qui permettent un travail vibratoire assez incroyable.

Imaginons une personne se plaignant d’une douleur d’épaule. Aux pouls vous trouvez un Yang Oe Mo déréglé. La douleur est Yang chaleur. Vous pouvez alors piquer en opposé le 63 V point Tsri avec une aiguille Eau Mercure afin de libérer le merveilleux vaisseau et apporter le froid sur la douleur Yang chaud.

Mais le secret réside dans le chapitre 69 du Su Wen et les rapports de luminosité qui s’établissent entre les planètes.

Par exemple, cette année le mouvement central Métal est en excès. Celui-ci « force » le Bois à s’activer et c’est ce dernier qui met en péril la Terre Rate. Il faut alors renforcer cette dernière avec par exemple un point Iu (3 Rte) avec l’aiguille de Saturne Terre.

En fait, et pour rester simple, je ne parle pas ici du mouvement des planètes. Il est important de savoir dans quelle constellation elles se trouvent. Et alors vous aurez la compréhension de la roue des Kan Tche..

Pour finir, dans le livre de mathématiques et physiques du Père Gaubil de la compagnie de Jésus, vous retrouverez la référence aux pierres précieuses extrêmement importantes dans l’observation la la couleur du ciel profond, nommée CHYUANN, le mystère.

Bon Vent

J.Motte

www.centre-imhotep.com







0 vue

©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com