deuxième partie: les bases de l'acupuncture traditionnelle

Rappel de l'épisode précédent

L'acupuncture traditionnelle est la technique qui permet de remplir les vides ou de vider les pleins afin que l’Homme puisse rester toujours en équilibre dans son environnement.

C'est une science rigoureuse, fruit d'une vision globale de l'homme et de l'univers.

Mille et une questions vous viennent à l'esprit. Une seule pour le moment a de l'importance :

Comment ça marche ?

Le caméléon vous tire la langue et vous dit d'aller interroger le chat de gouttière. Marchant entre des grands arbres, vous arrivez devant un chat en salopette et clé à molette à la patte.


Vous réitérez votre question.

Le chat : « la question est pertinente. Les Anciens ont identifié et nommé un système de trajets complexes (les méridiens). Ceux ci s'imbriquent, communiquent entre superficie et profondeur, gauche et droite, haut et bas. C'est un vaste réseau de canaux reliant les organes profonds avec les tissus correspondants à la superficie. Par exemple le système vasculaire relié avec le cœur, le système musculaire relié avec le foie, etc.

Prenons une bonne image : celle de la pomme de terre et de sa radicelle. L’une et l’autre forment un tout indissociable et pourtant elles sont uniques. La radicelle a besoin de la pomme de terre pour grandir et se développer alors que la pomme de terre a besoin de la radicelle pour renaître dans une nouvelle plante.

Ces méridiens sont parcourus de points à la superficie de la peau, que l'acupuncteur connaît parfaitement, et qui lui permettent de traiter les vides et les pleins. Soyons plus clairs : les méridiens peuvent être assimilés à un vaste réseau de canalisations. Les points, quant à eux, correspondent à des robinets. Ainsi l'acupuncteur est un « plombier du corps humain ». Là où une conduite est vide, il la remplira ; là où elle est pleine, il va la vider en ouvrant ou fermant les robinets.

Mais qu'est-ce qu'un méridien ?

Le chat : « c’est un canal virtuel. Il ne repose sur aucune structure connue comme les nerfs, les veines ou les muscles. Un méridien, c'est tous ces tissus à la fois. Là aussi, prenons une image : un méridien a un point de départ que nous appellerons émetteur, et un point d'arrivée, nommé le récepteur. Entre ces deux extrémités, les autres points sont des antennes-relais. Ces relais électromagnétiques transmettent, véhiculent une énergie qui doit accomplir un trajet déterminé dans un temps précis. Tout retard engendrera une perturbation du message, qui se traduira par la maladie ».

Mais comment ont-ils été découverts ?

Réponse dans le troisième épisode...

A très vite




114 vues

©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com