• jihem94

Eh mât haut pot y est tique

Tout commence dans la moelle osseuse. L'histoire de notre défense immunitaire se trouve là, dans le plus profond des os et des moelles. Attention à ne pas confondre la moelle osseuse de la moelle de la colonne vertébrale. Le même mot ne désigne pas le même tissu. Exactement comme le mot acupuncture prend différentes variétés d'expression entre un traditionnel vitaliste et un médecin allopathique. Même nom, même mot mais un univers entre les deux.

Pour les moelles nous sommes bien obligés de les définir. La moelle enfermée dans la colonne vertébrale est composée d'une substance grise au centre qui renferme le corps cellulaire du neurone et d'une substance blanche, en périphérie, composée d'axones et de gaines de myéline.

Alors que la moelle osseuse est composée de la moelle jaune (tissu adipeux), qui prend le nom de moelle grise en vieillissant, et la moelle rouge, responsable de l'hématopoïèse (fabrication du sang). Cette dernière produit les différents types de cellules du sang : les globules blancs, les globules rouges, et les plaquettes.

Les plaquettes sont des structures qui permettent la coagulation du sang. Du point de vue acupuncture, nous sommes sur les points de cicatrisation donc les KING des Yin car le sang appartient au Yin. Donc le 8P, 4C, 5MC, 4F, 5Rte, 7R ( Jing-fleuve - LU8 - HT4 - PC5 - LV4 - SP5 - KD7). Dans ces points, seuls les 4F, 4C, 5MC ( LV4 - HT4 -PC5) ont une action sur les plaquettes s'ils sont associés au 43 V qui est un Kao Rang ( enveloppe protectrice profonde - Gaohuang BL-43).

Les globules rouges sont connus pour transporter l'oxygène mais pour ce faire il faut qu'ils perdent leur noyau lors de leur développement. Le 10 Rte ( SP-10) point mer du sang est tout à fait approprié pour augmenter la production d'hématies mais il ne faut pas oublier le 17 V (BL-17) et bien évidemment le 43V (BL-43) qui est une sorte de point starter pour tout ce qui devra travailler dans la profondeur des moelles. Et puisque je viens d'en parler, vous savez qu'il existe aussi la mer des moelles dirigée par le 39 VB ( GB-39 ) qui se connecte en haut au 19 DM (GV-19) et en bas au 15 DM (GV-15). Nous touchons là, le génie de l'acupuncture car le 19 DM Reou Ting (GV-19 Houding) représente un clou comme l'est l'infundibulum qui unit l'hypothalamus à la glande pituitaire (hypophyse). Et aujourd'hui nous savons que toute réaction du corps commence par l'axe hypothalamo-hypophysaire. Mais cela ne veut pas dire que le 39 VB ( GB-39 ) est un point de la moelle qui produit le sang. Non loin de là. Le 39 VB agit sur la moelle nerveuse uniquement.

Enfin il y a les leucocytes qui sont de plusieurs espèces: monocytes, lymphocytes, éosinophiles, basophiles, neutrophiles.

Les monocytes, produits dans la moelle osseuse, sont les plus grosses cellules en circulation dans le sang. Elles font partie des leucocytes, aussi appelés globules blancs, en charge des défenses immunitaires de l’organisme. Les monocytes peuvent se différencier en 2 grandes catégories de cellules selon les tissus qu’ils rejoignent. Ils peuvent plus précisément évoluer :

- en macrophages. Présents un peu partout dans l’organisme, ils ingèrent et détruisent les agents pathogènes (ex. : bactérie, parasite) et petits résidus cellulaires. Ce phénomène est appelé « phagocytose ».

- en cellules dendritiques, notamment dans le thymus et l’épiderme. Elles sont elles aussi chargées de phagocyter les agents pathogènes mais peuvent également activer les lymphocytes B et T pour renforcer les défenses immunitaires.


Les grands points qui ont une action intéressante sur la phagocytose sont le 4GI, 4TR et 4IG (LI4 -TB4 -SI4). A eux trois ils activent la digestion des antigènes ou cellules malades. Toujours associé avec le 43 V ( BL-43 ) bien évidemment.


Les lymphocytes sont des cellules de petite taille.

Classification des différents types de lymphocytes

On distingue généralement trois groupes de lymphocytes :

les lymphocytes B ;les lymphocytes T ;les lymphocytes NK.

La synthèse et la maturation des lymphocytes se déroulent au niveau de deux types d’organes :

les organes lymphoïdes primaires, dont font partie la moelle osseuse et le thymus ;les organes lymphoïdes secondaires, ou périphériques, qui incluent notamment la rate et les ganglions lymphatiques.

Ils vont migrer de la moelle osseuse vers d’autres organes lymphoïdes pour poursuivre leur maturation. La différenciation des lymphocytes T a lieu au sein du thymus tandis que la maturation des lymphocytes B se déroule au sein d’organes lymphoïdes secondaires.

Tout le système repose sur la différenciation du soi et du non-soi. Ce système a d'ailleurs ses propres limites car parfois une cellule contaminée n'est pas reconnue comme antigène et se balade tranquillement dans notre corps (cancer par exemple), et d'autres fois, des cellules qui appartiennent à notre corps sont reconnues comme dangereuses et détruites par les lymphocytes tueurs. Il en va ainsi des maladies auto-immunes. Toutes trouvent leur racine dans l'histoire du patient au travers d'une blessure d'amour qui détruit le maître du coeur (pour rappel celui-ci est considéré comme le thymus ou encore les surrénales, d'où un axe coeur-rein fort intéressant dans les traitements auto-immuns). Nous nous retrouvons devant le 43 V ( BL-43 ) mais il ne faut surtout pas oublier tous les points de même signification comme le 16 R, 6JM, 15JM ( KD16 - CV6 - CV15 ).


Quant aux basophiles, neutrophiles et éosinophiles, ils ont un rôle sur la défense immunitaire en libérant de l'histamine et donc anti-inflammatoire et anti-allergique.


Un petit tour d'horizon de tous ces blancs, grosso-modo quatre blancs !! comme l'est le 2E (ST-2 Sibai). Tout cela est à méditer avec respect.



©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com