Fibromyalgie : FIT BROS, M'Y ALGIE

Mis à jour : sept. 4

Une maladie de notre siècle, bien invalidante et souvent qualifiée de psychosomatique. Il s’agit de la fibromyalgie.

Donc commençons par entrer par l’étymologie:

Fibro, du latin fibra, fibre filament et myalgie, du grec ancien muos, mýs (lié à la souris, puis au muscle par analogie de la forme et du mouvement)

Déjà là nous avons un écueil car la médecine considère que fibromyalgie vient de fibre et algos, douleur. Les mouvements de souris sont occultés!

Pourtant cela est très imagé. La souris trottine, est vive, et donne l’impression de petites trémulations.

D’abord il y a cette notion très particulière d’un mouvement qui rappelle celui de la souris. Ce mouvement est bien évidemment lié à la conduction nerveuse qui s’affole et ne gère plus correctement le relâchement et la contraction des muscles via le réseau orthosympathique et parasympathique. C’est-donc un déséquilibre Yin Yang, une agitation avec non-échange du Yin et du Yang. Les muscles et tendino-musculaires appartiennent au Bois et spécifiquement au Foie. Celui-ci gère l’émotion colère en excès et pusillanimité en insuffisance. Cette alternance d’émotions conduit la vésicule biliaire, organe de la décision à ne pas en prendre justement. Le corps se bloque, spasme, et se relâche, ne sait quelle direction prendre. Le fibromyalgique est dans le doute et l’expectative. Il alterne entre une colère liée à sa liberté et une lâcheté liée à ses peurs. C’est un élément BOIS enserré entre l’EAU et le FEU.

Comme toujours les cinq éléments sont essentiels pour la compréhension de l’étiologie de la maladie.

Maintenant la langue des oiseaux peut nous intéresser. FIBROMYALGIE, s’entend FIT BROS M’Y ALGIE. De premier abord on ne comprend pas trop la signification si l’on ne connaît pas le mot BROS. Celui-ci est un mot spécifique à la papeterie qui signifie un « corps étranger entre les étresses ». Une étresse est l’union de deux feuilles collées l’une à l’autre comme les cartes d’un jeu de cartes. Donc un Bros est une sorte de dureté, de gonflement, de caillou qui s’est trouvé emprisonné entre les deux feuilles et ne rend plus le lisse attendu.

Ce qui prend sens pour nous acupuncteurs. Le Bros est donc quelque chose d’émotionnel qui se trouve enclavé et prisonnier entre deux couches. Dès que l’on parle de couche située au milieu on se rappelle les deux Chao (Chao Yang VB/TR et Chao Yin C/R).

Et bien là encore nous retrouvons le mouvement du BOIS qui n’arrive pas à trouver sa place entre le FEU et l’EAU et donne sens à la maladie.

Le thérapeute doit donc vraiment étudier cette maladie avec la volonté de trouver le caillou coincé dans la chaussure qui les empêche d’avancer avec plus d’aisance et de liberté. Derrière toute maladie il y a une histoire et pour reprendre et paraphraser le grand Hahnemann, tenter d’évacuer un symptôme ne fera qu’une suppression ce qui aggravera l’état général du patient. Alors que rechercher la cause symbolique, systémique, physique et émotionnelle sera le chemin de la vraie guérison.

Merci pour votre lecture.

Jean Motte





©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com