©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com

L'acupuncture traditionnelle est aussi un art ésotérique....


IL NE FAUT PAS CONFONDRE INSTANTANÉ ET TANNÉ, L'UN SE TEND...

Quand je pose une aiguille, je pose une aiguille. Combien d’années il m’aura fallu pour en arriver là!

Cette constatation est d’autant plus vraie que lorsque nous guidons le jeune apprenti à poser sa première aiguille, nous le voyons, transpirant, tremblant, anxieux. Puis, quelques temps après il s’affûte et devient plus confiant. Il faudra de nombreuses années encore pour oublier le geste et qu’il soit porteur uniquement de la pensée. Et encore de nombreuses années pour que ce geste porteur de la pensée ne devienne plus qu’un instant.

L ‘art des aiguilles et du feu. Voilà comment se nomme la véritable acupuncture. Mais il y a un sens caché à cet art. Le Feu est Yang, il s’élève et s’agite, il est chaud. Il appartient au nombre 7 dans le Ming T’ang.

Le Métal est Yin, passif, il est dans les entrailles de la terre, il est froid. Il appartient au Nombre 4 dans le Ming T’ang. Ce nombre 4 est le nombre symbolique de la mort.

Ainsi il est aisé de faire du yang avec du feu mais difficile de faire du Yin.

De même il est facile de faire du Yin avec l’aiguille mais difficile de faire du Yang.

Ici déjà, il y aurait une étude à faire car cela nous conduit à comprendre les tonifications et dispersions. Trop technique dans ce genre de billet nous allons continuer notre périple ésotérique.

Le Feu et le Métal. Autrement appelés le Chen (spiritualité) et le Pro (matérialité). Le Feu permet au Pro de se transformer en Chen et les aiguilles permettent au Chen de se transformer en Pro. Ici réside la clé de l’acupuncture ancienne. Elle est ignorée depuis bien longtemps au détriment d’un savoir physiologique et protocolaire. La vie existe grâce à la montée descente de ces souffles vitaux. L’alchimie est un bon moyen de comprendre cette symbolique. L’épée flamboyante (ignée) de Saint Michel, dirigée vers le Ciel afin de capter et transformer ce qui vient de la terre pour l’amener au ciel.

La lance (l’aiguille) de Saint Georges, terrassant le Dragon afin de le faire entrer en terre pour sa nouvelle transformation annuelle.

Nous sommes Saint Michel et Saint Georges. Nous avons un Dragon à dompter sans jamais le tuer. Nous devons maîtriser notre art et respecter l’enseignement des plus grands, comme Hermès le Trismégiste: « Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie. Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre, & il reçoit la force des choses supérieures et inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ; et pour cela toute obscurité s’enfuira de toi. C'est la force forte de toute force : car elle vaincra toute chose subtile, et pénétrera toute chose solide. Ainsi le monde a été créé »

Passer du petit ouvrier au grand ouvrier demande du temps, beaucoup de temps. L’acupuncture est aussi un art ésotérique et non juste une technique de MTC ou un outil de plus à l’escarcelle du médecin. Il y a du sacré dans une séance d’acupuncture traditionnelle.

Quelle différence y a t-il entre un alchimiste et un chimiste?

Quelle différence y a t-il entre un jardinier et un horticulteur?

Quelle différence y a t-il entre un herboriste et un botaniste?

Si vous trouvez leur point commun vous comprendrez alors la signification du mot sacré. Il n’est pas nécessaire de poster une réponse car il n’y a pas de vérité. Ce qui compte c’est votre propre réflexion, votre propre cheminement. Certaines choses ne sont visibles qu’avec le coeur.

Très bonne journée à tous.

Jean Motte


.