L'acupuncture traditionnelle, tout une poésie...

A L’APRÈS VERT…


L’acupuncture ne se fait pas avec des lasers

ni des lumières

ni des grains de riz.

Ce n’est pas du shiatsu (sinon cela ne s’appellerait pas acupuncture!)

ni de la science

pas de la médecine.

Elle ne se mesure pas (mesure t-on l’amour?)

elle ne s’enseigne pas par correspondance

ni par mail

ni par e-learning.

Elle n’est pas de la médecine chinoise d’aujourd’hui

ni une méthode

ni un protocole.

Elle ne se troque pas

ne s’apprend pas dans un fauteuil

ni en trois jours ni en neuf séminaires

elle ne s’éprend que de celui qui apprend.

Elle est patrimoine immatériel de l’humanité (qu’est-ce qu’ON ne comprend pas dans le mot immatériel?)

Elle est une épouse intransigeante et exigeante

toute notre attention doit lui être donnée.

Elle est précise, ne souffre pas d’approximation.

Elle est floue, ne souffre pas d’exactitude.

Elle est deux, les aiguilles et le feu

elle est rites, souffles, esprits.

Elle est loyauté et courage

elle est élégante.

Elle est observation du ciel, de la terre

puis s’occupe des affaires courantes de l’homme.

Elle est ce qu’elle était avant et n’a rien à voir avec ce qu’elle est maintenant.

Elle est un art qui se contemple

un vin qui se déguste

une fragrance entêtante.

Elle est éthérée, subtile, fine, altruiste,

profonde comme un puits sans fond, insaisissable comme un nuage dans le ciel.

Elle est l’acupuncture traditionnelle.




142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Chen pro