LA FÊTE DES AMOUREUX...SI VOUS SAVIEZ

La fête des Lupercales (de lupus et arceo signifie celui qui écarte les loups) est une fête de purification qui avait lieu à Rome du13 au 15 février, c’est-à-dire à la fin de l’année romaine, qui commençait le 1er mars.

Les luperques, prêtres de Faunus, sacrifiaient un bouc à leur dieu dans la grotte du Lupercal (au pied du Palatin) où, selon la légende, la louve avait allaité Rémus et Romulus.

Deux jeunes hommes, vêtus uniquement d'un pagne en peau de bouc, assistaient à la cérémonie. Le prêtre sacrificateur leur touchait le front de son couteau. Le sang ainsi répandu était essuyé par un flocon de laine trempé dans du lait. À ce moment-là, les jeunes gens devaient rire aux éclats, puis courir dans toute la ville de Rome. Ils étaient armés de lanières, taillées dans la peau du bouc sacrifié, avec lesquelles ils fouettaient les femmes rencontrées sur leur passage et qui souhaitaient avoir un enfant dans l’année, afin de les rendre fécondes.

La fête des Lupercales est une fête de purification, en début d’année. Les luperques figuraient les esprits de la nature dont Faunus protecteur de la forêt et de ses habitants, dieu de la fête, était le chef de file..

C’est aussi une fête de passage : le sacrifice dans la grotte est symbolique de la mort; le rire aux éclats, qui survient après la purification, symbolise le retour du souffle vital, et donc la résurrection.


Alors, toujours amoureuses ou amoureux? Parce qu'il vous faut maintenant imaginer le tableau suivant: vous vous baladez dans Paris légère et court vêtue et des hommes hilares, le visage ensanglanté, vous courent après en vous fouettant avec des lanières de cuir de bouc afin que vous soyez enceinte.

La date de la saint Valentin fut sans doute choisie aussi parce que Valentin vient du latin Valus qui signifie fort et vigoureux.

Tout cela semble bien loin de la fête rituelle mise en place par les romains. Aujourd'hui il y a une commercialisation de l'amour. Des fleuristes aux restaurateurs, tout le monde se frotte les mains en se disant que deux coeurs attendris seront prêts à se délester de quelques monnaies sonnantes et trébuchantes. Si les rites n'y sont plus, le coeur n'y est pas non plus.

L'amour n'est pas à une date. La rencontre est et doit être surprise. L'amour est une expérience de vie de la liberté des souffles et du coeur qui s'emballe à l'unisson de la nature. C'est le début du printemps, les oiseaux s'accouplent et les jeunes fous aussi. Voilà ce à quoi nous devons obéir. A la NATURE!

L'amour se sont des chansons qui se rappellent à notre mémoire. Ce sont des écrits que nous avons envie de porter à la personne concernée. L'amour ne se commande pas, il s'écrit, se chante, se murmure ou se susurre. Il est discrétion et troubles ou émois au travers de regards échangés. L'amour ne vieillit pas. Que cela soit à 7, 17, 77 ans nous sommes le coeur battant, les mots buttants dans une bouche sèche, et ce parfum de légèreté qui nous envahit comme une fragrance d'éternité.

Non décidément non le 14 février n'est pas le jour de l'amour. Mais les 364 autres jours qui se profilent peuvent le devenir. Il suffit de se libérer de nos croyances restrictives et d'aborder l'autre avec la joie de pouvoir lui dire simplement et sans arrière pensée: vous êtes belle, vous êtes beau. Voilà de belles prémices au printemps annonciateur de l'éclosion des arbres et des fleurs.






0 vue

©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com