Les 4 saisons du cycle féminin ou la connaissance cachée des cycles de la femme

Voici un aperçu de la vision de Claire Bergereau: enseignante, praticienne, conférencière en acupuncture traditionnelle.


Les 4 saisons du cycle féminin

ou la connaissance cachée des cycles de la femme

En voilà un titre pompeux ! Mais quel rapport entre les saisons et le cycle menstruel ?


Je vous propose d’analyser le cycle féminin selon une grille de lecture originale, celle des saisons et des éléments qui leur correspondent.

Je prendrai comme postulat de départ que le printemps correspond à l’élément Bois (F/VB), l’été à l’élément Feu (C/IG), l’automne au Métal (P/GI) et l’hiver à l’élément Eau (R/V). La Terre (Rte/Esto) quant à elle faisant la transition entre chaque période telle l’intersaison.


Dans cette dialectique, le cycle menstruel comporte 4 phases :

- Les règles correspondent à l’hiver du cycle, période de repos, de nettoyage et de préparation du prochain cycle.

- La phase pré-ovulatoire correspond au printemps avec une montée de l’énergie, une renaissance avec la croissance folliculaire et une production importante d’œstrogènes.

- L’ovulation c’est l’été du cycle : c’est la maturation, le moment où la femme est fertile, l’ovocyte est libéré. Tournée vers les autres, la femme accueille avec amour les événements.

- L’automne du cycle c’est la phase post-ovulatoire : le temps n’est plus à l’accueil mais à une énergie plutôt tournée vers soi-même. Phase de récolte et d’engrangement, l’énergie n’est plus tournée vers l’extérieur mais vers un renforcement personnel, un tri est fait afin de se séparer du superflu, de trancher telle la nature du Métal.


Une phase qui se passe mal, va nous donner des indications énergétiques sur l’élément touché.

Par exemple des symptômes prémenstruels marqués vont nous amener à poser des questions sur l’élément Métal :

- Y a-t-il un deuil non fait, un chagrin (émotion liée au Poumon), une rupture sentimentale avec une difficulté à se séparer ?

- Comment vont les intestins ? Ce sont eux qui donnent le rythme biologique, et des intestins déréglés auront un impact non seulement sur la durée des cycles mais aussi sur cette phase prémenstruelle.

- Comment est le Poumon, maître des énergies ? S’il est faible la période sera éprouvante physiquement et émotionnellement avec une certaine agressivité sous-jacente.

Toutes ces questions vont permettre d’envisager des dialectiques des traitements bien ciblées ce qui rendra le traitement d’autant plus efficace.


Commençons par le printemps, saison d’actualité !

Que se passe-il physiologiquement, émotionnellement et énergétiquement dans le corps après les règles ?


• La production des œstrogènes est de plus en plus importante. Ces hormones ont un rôle très important pour le confort vaginal : elles permettent d’éviter la sécheresse vaginale. Les œstrogènes sont aussi responsables de la bonne qualité de la glaire cervicale, fondamentale pour permettre aux spermatozoïdes de rejoindre l’ovule.


Pour travailler sur cette glaire cervicale, 3 points vont nous être utiles :

- le 11Rte « Porte du tamis » qui va agir sur la qualité du maillage de cette glaire afin de laisser passer ou non les spermatozoïdes. Plus on s’approche de l’ovulation et plus le passage doit être facile.

- le 1TR « Irruption », 1er point du triple réchauffeur, fondamental pour travailler sur tous les fluides du corps. Ce 1TR va spécifiquement équilibrer la trame de la glaire mais aussi sur sa consistance. D’épaisse en début de cycle, la glaire ovulatoire doit être de plus en plus fluide au moment de l’approche de l’ovulation.

- Le 1RM « Réunion des Yin », point incontournable pour toute problématique de sécheresse vaginale.

Un travail énergétique spécifique sur la production d’œstrogènes sera envisagé si les troubles viennent d’un déséquilibre de l’hypophyse.


• Physiquement, le corps est plus souple et dynamique. Le Foie qui gère tous les muscles et tendons alimente en sang tout le système locomoteur. Un Foie vide aura du mal à produire du sang provoquant des crampes ou des tendinites. Il faudra alors lui remettre une énergie correcte en faisant son point Mo, le 14F et son point Iu le 3F.


• Telles les petites pousses qui sortent, c’est une phase où la création est propice, où les idées foisonnent. Tous les projets vont pouvoir être mis en place sans avoir froid aux yeux (qui appartiennent aux Bois).

Un Foie fort donnera un Kan puissant, c’est à dire un bon bouclier indispensable pour affronter les événements.

La Vésicule biliaire quant à elle permettra de faire les bons choix et de donner du courage.

Toute déficience de l’un ou l’autre se manifestera par une pusillanimité, un manque d’allant à s’investir.

Les points qui consolideront le bouclier sont les points avec l’idéogramme Gan : 18V Ganshu et 14F Ganmu qui relanceront l’énergie et le sang.

Pour soutenir la Vésicule biliaire, comment ne pas penser à son point Bois, le 41VB qui est en plus point clé du Vaisseau ceinture, Dai Mai, merveilleux vaisseau incontournable dans tous les troubles des règles.


• On sait qu’une émotion déséquilibre la circulation énergétique des organes. Un début de cycle perturbé peut donc être dû à une colère rentrée ou trop présente. Si tel est le cas les points Trsi 6F et 36VB nous seront utiles pour libérer ou apaiser l’expression de l’émotion « colère ».


• Au niveau de l’intimité, la phase printemps est à l’image des adolescents qui se bécotent sur les bancs en ce moment. Il y a un désir de flirt et de légèreté. La première relation sexuelle qui suit les règles renouvelle le lien qui unit chaque femme à son partenaire. Les moments d’intimité seront emprunts de sensualité et de jeux.


Un point peut résumer l’esprit de cette phase printanière : c’est le 20RM Huagai traduit par « Ornement du dais »

- Hua représente l’énergie du printemps avec l’explosion des végétaux qui grâce à la force du Bois peuvent croître et se développer avec force.

- Gai c’est toute ce qui protège, tel un dais qui nous préserve et physiquement des aléas climatiques et émotionnellement des remous de la vie quotidienne.




Notez par ailleurs que ce point est donné pour les bébés qui font des croûtes de lait, signe qu’ils ont besoin d’une couche protectrice supplémentaire.

Claire Bergereau.









Si vous voulez connaître la suite des caractéristiques de chaque cycle et bien plus, Claire Bergereau propose une formation "Gynécologie, andrologie et sexualité" les 14 et 15 juin à Villerville en Normandie.

Durant ces deux jours, elle vous présentera un programme complet pour travailler sereinement toutes problématiques (libido, ménopause, éjaculation précoce, infertilité…)

Nous serons très heureux de vous y accueillir et si vous voulez en savoir plus cliquez sur l'image ci-dessous ou vous pouvez demander un dossier à Anne-Marie : 06.21.08.42.75





687 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout