MENT-ON?

Intéressons-nous aujourd'hui au menton. Il est de toutes les formes, du carré au rond, de l'étroit au large, du reculé à avancé. Cela détermine bien évidemment quelques traits de caractères qui sont ontologiques et très darwiniens du point de vue sexuel. Le menton est formé par des dépôts d'os cortical lors de notre développement utérin et ces dépôts sont liés à la testostérone, hormone sexuelle. Donc le menton carré bien développé attire le regard vers l'Homme avec un grand H permettant de faire perdurer la vie sur terre. L'inverse, un menton petit voire fuyant est plus sujet à méfiance basée sur des milliers d'années de survie.

Le menton a pour étymologie, mons en latin qui signifie mont mais aussi est racine indo-européenne de dominer. Le menton se trouve alors attaché à une notion de leader et de sécurité sexuelle.

Autant dire que ces attributs font les choux gras de différentes analyses morphologiques afin de déterminer votre personnalité.

Il est vrai qu'en synergologie (étude du langage corporel) un menton qui pointe vers le bas signifie "faute ou punition". L'inverse, vers le haut indique "fierté ou bravoure". Mais le menton n'est que l'indicateur car c'est surtout la tête qui penche vers le bas ou se redresse.

Lorsque l'on dit "relève la tête" suite à une difficulté, on sous-entend que le menton se redresse afin de donner l'image du combattant et de celui qui est prêt à repartir.

Plusieurs muscles se rattachent au menton et en font son galbe. Ce sont des muscles abaisseurs des lèvres et qui auront donc la particularité de donner une bouche en lune pointe en bas comme si vous étiez triste.


Mais nous sommes acupuncteurs et cela est notre art! Aussi allons-nous nous intéresser au trou mentonnier qui se situe à 2 tsroun de la ligne médiane sur la même hauteur que le 24 RM (Chengjiang CV24). De ce trou sort le nerf mentonnier. Mais de quel autre nerf est-il le prolongement? Et bien nous allons remonter le mentonnier jusqu'à son origine au pont qui prolonge le cerveau.

Avant le mentonnier il se nomme l'alvéolaire inférieur et va donc innerver les dents inférieures. Puis il prend le nom de mandibulaire avec un ganglion mandibulaire important, car carrefour de plusieurs nerfs et qui se situe approximativement dans la projection du 2 VB (Tinghui GB2) , très grand point de l'équilibration du mandibule (ATM articulation temporo-mandibulaire). Avant encore il prend le nom de ganglion trigéminal et enfin de trijumeau!

Lorsque vous piquez ce point hors méridien donc le trou mentonnier à 2 cun de la ligne médiane, vous avez donc une action sur la stimulation du trijumeau et de ces différentes pathologies .

Le 24 RM est quant à lui un très grand point qui croise avec le Yang Ming et le Tou Mo (Dumai). Il sera essentiel dans les paralysies faciales.

et puisque les points cités se trouvent sur le menton qui est un monticule, pourquoi ne pas les associer avec des points qui ont cette caractéristique dans leur idéogramme? Par exemple: 19 V, 7MC, 34VB, 36VB, 40VB, 5Rte, 9Rte, 26E (BL19-PC7-GB34-GB36-GB40-SP6-SP9-ST26).

Je suis sûr que dans ces points il y aura un peu de l'histoire du patient qui viendra consulter pour une paralysie a frigore!

Allez, bon vent! Jean Motte





©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com