• jihem94

Parlons du chef de la sous-préfecture !

Il s’agit, pour ceux qui ont le nez souvent dans le So Wen, de la vessie. Globe vésiculaire parce que lorsqu’elle se gonfle elle ressemble effectivement à un globe. Dès que le muscle interne est tendu, alors il envoie un message au cerveau qui lui intime l’ordre de se contracter et l’urine est chassée. Intéressons-nous aux tissus qui constituent cette vessie. Ils sont au nombre de trois : le detrusor le plus intime le plexiforme le longitudinal.

Laissons ce dernier qui n’apporte pas une compréhension des déséquilibres possibles et voyons le suivant, c’est-à-dire le plexiforme. Plex signifie tresser, natter, tisser. Il s’agit donc dans sa symbolique de quelque chose que l’on doit tisser comme les fils de notre vie. Celle-ci est en effet, un vrai tissage. Le canavas est celui de nos ascendants et les couleurs que nous y mettons est en fait notre propre interprétation de notre destinée. La vessie contribue donc à cette expérience de vie car son travail consiste à éliminer les liquides impurs ou troubles. Ces liquides sont le résultat de toute économie de notre système. Chaque cellule qui me compose se nourrit de corps microscopiques et rejette des déchets qui sont pris en charge par la vessie. Ainsi, si des parties de moi sont trop nourries et d’autres pas assez, cela crée un déséquilibre énergétique qui aura un retentissement sur la vessie. La gestion des liquides passe par la vessie. Les œdèmes,