PE TEOU OU LES AVENTURES CÉLESTES DE MAMAN OURSE

Il m'aura fallu des heures et des heures pour comprendre toutes les subtilités de cette Grande Ourse (Pe Teou) qui ne cesse de voisiner constamment l'acupuncture. Je lisais il y a peu, quelques réflexions qui disaient que l'acupuncture est une médecine, et toute interprétation ésotérique, mystique ou folklorique l'éloignait un peu plus de ce qu'elle est à l'origine. C'est une grossière erreur de penser cela et la novlangue participe aujourd'hui encore plus à l'obscurantisme de l'acupuncture traditionnelle. Ceux qui pensent que la M.T.C s'accommode parfaitement d'une acupuncture basique et protocolaire ont tout à fait raison. Pour autant, c'est regarder le doigt et ne pas voir la lune ou comme le disait très justement Tchouang Tse, il y a ceux qui marchent les yeux rivés à la terre et ceux qui se perdent dans le ciel mystérieux et obscur. Il faut donc être dans cette voie du juste milieu afin d'embrasser absolument l'incroyable beauté du monde dont nous sommes issus.

Je vais ici vous conduire sur une voie fort mystique et pourtant tellement pragmatique!

La nuit, nous observons le ciel, et la constellation qui nous saute aux yeux est bien la grande ourse, encore appelée la cuillère ou le boisseau septentrional.

Pourquoi la cuillère? Parce que les Chinois, qui ont découvert le magnétisme et l'aimantation, ont fabriqué des boussoles avec une plaque de fer sur laquelle repose une cuillère magnétisée qui représente symboliquement la Grande Ourse. En effet, il n'est pas facile de trouver rapidement le nord. Il faut d'abord chercher la Grande Ourse puis repérer les deux étoiles les plus postérieures du carré qui se nomment les gardes. Ensuite il suffit de reporter 5 fois la distance entre ces deux étoiles pour trouver une étoile faible qui est celle de la Petite Ourse et qui indique le nord.




Le pôle nord!!! Magique étoile polaire, car par elle tout se meut alors qu'elle ne bouge pas! Comme le disait Nietzsche, Dieu, c'est un centre partout une circonférence nulle part. TAE I la grande unité, la poutre faitière, le passage du ciel antérieur au ciel postérieur. Voilà ce que vous observez lorsque vous fixez cette étoile. Et pourtant, nous n'allons pas nous attarder sur celle-ci mais sur les 7 étoiles qui composent la Grande Ourse.

Petite remarque pour montrer que la partie est dans le tout et qu'ils sont égaux. La distance entre les deux gardes est d'une paume de main, bras tendu. Une paume de main c'est trois distances, trois Tsroun! Eh oui il n'y a pas de hasard ou peut-être que oui. Je laisse cela à votre jugement.

Voilà donc notre Grande Ourse. En bleu les identifiants internationaux actuels. En marron, les noms des étoiles tels qu'ils sont inscrits dans l'Uranographie chinoise de M. Schlegel.

Le travail fut donc de reprendre chaque caractère chinois et de chercher leur évolution, car entre ceux d'il y a 700 ans et ceux d'aujourd'hui, il y a certaines simplifications comme pour l'acupuncture d'ailleurs.

Une fois ce travail fait, et partant d'une intuition que les méridiens ne sont que des constellations, il fallait chercher les alias des points d'acupuncture car là aussi, de nombreux points ont changé de nom. Je vous dispense donc de ce travail, bien qu'il soit formateur pour apprendre à se promener dans les dictionnaires chinois-français!


La Grande Ourse est clairement une façon de chercher le pôle mais cela serait méconnaître ce qui se cache derrière la pensée chinoise. Ces sept étoiles se retrouvent sur le corps humain et ont le même nom que sept points d'acupuncture!!! C'est là qu'il nous faut avoir de l'humilité car ces points ne sont pas autre chose qu'une projection des noms et pas de la forme de la constellation de la Grande Ourse sur le corps humain, contrairement aux trois pyramides en Egypte qui sont l'exacte projection des trois étoiles du baudrier d'Orion. Je vous montrerai, un peu plus bas que les compagnons du tour, les bâtisseurs des cathédrales ne sont pas en reste avec la Grande Ourse!


Remarquez que les points du carré de la Grande Ourse se nomment tous Tienn (ciel) et ceux de la queue ont d'autres noms. Schlegel dit que les étoiles du carré (alpha, bêta, gamma, delta) se nomment Koui (le chef, la sphère armillaire) et ceux de la queue (epsilon, zéta, éta) se nomment Peï (le régulateur de jade).




Voici donc les points qui correspondent aux noms des étoiles. Là aussi, remarquez que la queue est composée des points du Tae Yang (Tcheou/Tsou), les gardes sont liés au Yang Ming et il reste à comprendre le 2MC et 21 JM.

Le 21 JM symbolise une sphère armillaire ou plutôt l'axe central de celle-ci afin de permettre les mouvements réguliers de montée et de descente des souffles, mais aussi et surtout les mouvements de rotation. Il permet donc l'ordonnancement de la circulation de Rong qui, lorsqu'elle se termine au 14 F doit entrer dans la cage thoracique, représentation d'une sphère armillaire, afin d'aller se coupler de nouveau aux poumons pour un nouveau cycle.

Le 2 MC, quant à lui représente la Voie lactée, d'où ses indications sur les problèmes de sein. Mais il a aussi un grand rôle sur le sympathique (H. Ström) dans tous les déséquilibres comme l'hyperhidrose ou l'hypohidrose particulièrement des aisselles mais est aussi très efficace sur les mains.

Nous sommes donc maintenant outillés pour comprendre ce que représentent ces points.

Le 25 E est un axe, un pivot qui doit être suffisamment solide pour bien pivoter, pour permettre la libre circulation de l'ensemble. C'est comme une charnière de porte. Si celle-ci est rouillée, pas de possibilité de l'ouvrir aisément. Ci-dessous, le schéma sur le logiciel Stellarium, de la position de la Grande et Petite Ourse en -2350. Remarquez que les deux Ourses étaient à peu près équidistantes du centre du ciel. C'est pourquoi, la Petite Ourse actuelle a aussi un point qui se nomme Tienn Tchrou, tout simplement parce que les deux travaillent de concert afin de faire tourner l'ensemble. Mais il faut comprendre la répercussion sur le corps humain. Les deux Tienn Tchrou sont les 25 E et entre les deux il y a le 8 JM qui est donc la polaire d'il y a plus de quatre mille ans! Pour étayer cela, dans l'Uranographie chinoise on peut lire que le 25 E de la Grande ourse se nomme" droite" sous-entendu que le Tienn Tchrou de la Petite Ourse se nomme gauche, encadrant ainsi la Grande unité Tae I ou le nombril du monde!!




Le 17 GI permet la nourriture céleste qui doit s'incorporer dans l'être humain. Pas de densification, de matérialisation, sans le 17 GI qui est un passage entre le ciel et la terre. Sii nous reprenons notre métaphore de la porte, celle-ci sépare le monde céleste du monde terrestre, le monde des 5 planètes (Jupiter, Mars, Saturne, Vénus et Mercure) des 5 éléments (Bois, Feu, Terre, Métal et Eau). Une dysharmonie entre les deux et voilà l'indispensable 17GI.

Le 21 JM est la propulsion, le moteur de l'ensemble!! Il faut quelqu'un pour ouvrir ou fermer la porte. Il faut une volonté, une force, une énergie. Celle-ci est donnée par ce point si important.

Le 2 MC, enfin, est l'humidification de l'ensemble. Si nous prenons la métaphore d'une plante nous comprenons aisément que le trop d'humidité noie la plante et pas assez la fait mourir.

Magnifique "mécanique" céleste qui va bien sûr s'appliquer dans l'homme et je sais que vous faites déjà de nombreux parallèles...





Il nous reste à décrire les 3 Yang qui appartiennent, comme je le disais à Tae Yang ouverture. Ils vont se coupler avec trois des quatre points sus-décrits selon des liens plus qu'évidents.

Le 2 IG est un grand point de la lactation, il permet de transformer le sang en lait. Il est de plus un point Iong qui rafraichit le sang, le "blanchit"! Il sera en correspondance évidente avec le 2 MC qui s'occupe de la Voie lactée.


Le 9 V est particulier. On dit qu'il est le côté obscur du visage, celui de derrière, celui de l'autre moi-même lorsque je dors. A ce titre il est une correspondance entre le diurne, l'éveil et le nocturne, le sommeil. Il sera parfaitement en lien avec le 17 GI, sorte de passeur entre le ciel Chuyann (mystère) et le ciel bleu de la journée.

Enfin le 2 V se comprend lorsque l'on connait son alias (ancien nom du point): lumière débutante. C'est l'impulsion de cette lumière entrée dans les yeux par le 1 V qui va ensuite suivre un parcours particulier, et pour cela elle a besoin d'une énergie supplémentaire. Le 2V sera donc couplé avec le 21 JM.

Le 25 E, quant à lui sera systématiquement associé à tous les autres points car il est le pivot céleste, responsabilité essentielle au fonctionnement de l'ensemble.


Nous pouvons nous arrêter à cette façon de procéder dans la pratique clinique. C'est simple et permet la plupart des traitements. Imaginez que vous ayez à renforcer l'élément Bois dont la planète est Jupiter que l'on voit actuellement dans le ciel. Le plus simple est donc de faire pénétrer le ciel dans la terre via le 17 GI en le couplant avec le 9V et le 25 E. En faisant alors le point Iu du F soit le 3 F vous renforcez le Bois de façon "magique".


Mais nous pouvons aller plus loin bien plus loin.


Dans les mémoires historiques de Seu Ma Tsienn, tome 3, il est écrit que la projection des étoiles de la Grande Ourse selon les grands méridiens du ciel conduisent chaque point à correspondre à un Sieou, c'est-à-dire un secteur du ciel identifié par une ou plusieurs étoiles sur l'horizon terrestre. Ainsi le pourtour du ciel sur l'horizon est-il divisé en 28 Sieou qui sont le résultat des 7 étoiles de la Grande Ourse dans les quatre directions (4 x 7). Les noms des points ne sont jamais au hasard. Avec la précession des équinoxes il a fallu corriger ces projections pour établir la correspondance entre les 7 merveilles et les 28 Sieou.

Ainsi Eta et Zéta correspondent à Kio 200° à 212°

Epsilon et Delta correspondent à Zhen 182° à 199,9°

Gamma correspond à Yi 165° à 181,9°

Alpha correspond à Qixing 140° à 148°

Beta correspond à Liu 125° à 139,9°


Le soleil et la lune sont surveillés de très près par les astronomes anciens en les faisant se déplacer sur une sphère armillaire. Le soleil se déplace de 1° par jour alors que la lune en fait 13° par jour. Cet article est écrit le 8 août 2022 et je suis très fier de vous le présenter aussi abouti.

Sur les éphémérides astrologiques vous pouvez lire que le soleil se trouve à 15°20 dans la vierge soit 165,20° depuis le 0° du bélier. Pour rappel, les signes zodiacaux sont au nombre re de 12 et font 30° sur le cercle. Le soleil est donc dans le Sieou Yi, et correspond avec l'étoile Gamma de la Grande Ourse soit le 21 JM. Le soleil dirige le système de défense OE alors que la lune s'occupe plus de l'alimentaire IONG.

La lune, quant à elle, n'est pas en corrélation avec les Sieou de notre constellation, on ne peut donc agir avec elle. On voit que le 22 août elle est à 13,42° dans le Lion soit 133,42° ce qui correspond au Sieou Liu et à Beta de la Grande Ourse (17GI).

Cette technique est ancienne et fait appel à quelques rudiments d'astronomie mais elle a une particularité, c'est qu'elle spécifie ce sur quoi on désire travailler. La lune et l'énergie Iong, le soleil et l'énergie Oe.

Actuellement, les défenses énergétiques sont au plus bas avec les injections qui fragilisent la défense immunitaire et cette étoile Gamma est la clef du renforcement de Oe couplé avec le 25 E et surtout le 2V! Pour ceux qui ont déjà suivi un cursus de chronopuncture avec moi, ils savent que le Sieou de l'étoile Gamma est le 21 TM soit donc un travail supplémentaire qui va renforcer l'hypophyse antérieure et par la même occasion les défenses immunitaires!!!



Vous avez de quoi expérimenter et améliorer votre pratique clinique. Je vous avais promis en introduction de vous parler des compagnons bâtisseurs car la Grande Ourse est une source d'inspiration dans tous les pays de l'hémisphère nord.


Je vous ai dis qu'en Egypte on avait projeté les positions des étoiles du baudrier d'Orion sur le sol. Et bien il a été fait de même avec les étoiles de la Grande Ourse sur la France!







Vous pourrez vérifier par vous-même la position de ces monuments religieux mais aussi et surtout ésotériques. Et si le coeur vous en dit, alors n'hésitez pas à les visiter dans l'ordre (de l'Alpha à Eta car en finissant à Vézelay, c'est peut-être votre centre que vous trouverez...

Voilà notre voyage accompli. Nous sommes partis du Ciel puis nous avons été dans l'homme qui finalement a construit des cathédrales pour se connecter au Ciel. Un mouvement de descente puis de montée dans un cycle sans fin.....


Allez, Bon Vent!



















805 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout