POUR UNE POIGNÉE DE POULS..

Une belle invention..

N'importe quoi..

Encore un truc mystique ..

Cool, mais sans valeur scientifique..

Livresque mais difficile en pratique..

Excellent lorsqu'on maîtrise..

Fabuleuse histoire de l'homme.


Dès que l'on entre un peu dans les règles de l'art de l'acupuncture, on en arrive bien évidemment à parler des pouls et là tout est dit et son contraire. Le bref échantillon, à la Prévert, que je vous ai écrit en introduction est éloquent et pourtant l'acrostiche nous donne la solution…!

Aujourd'hui 28 formes sont répertoriées et doivent être maîtrisées.

Pas si facile me direz-vous, j'en suis bien conscient et à mon grand regret cela amène souvent des thérapeutes à ne pas prendre les pouls ou si vaguement...Mais surtout persévérez car c'est un acte merveilleux.

Il vaut mieux effectivement prescrire sur des symptômes physiques que sur un art complexe à appréhender !!!!!

Mais si vous réfléchissez un tout petit peu, que doit-on soigner?

Et bien il faut enlever ce qui appartient à la maladie car une fois celle-ci extirpée, les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes.

Il ne faut pas traiter les symptômes qui appartiennent aux médicaments car une fois ceux-là arrêtés, les symptômes cessent.

Il ne reste que l'essentiel, le patient!!!

Et clairement nous n'aurons que le questionnaire bien dirigé sur la vie de la personne, les pouls, et l'observation.


Voyons le cas ci-dessous:

Un patient consulte pour une dermatose résistante sur le cou et le bas du visage. Il lui est prescrit du Nerisone c. Il en prend régulièrement depuis trois ans que cela dure. Depuis peu il développe des éruptions acnéiformes sur le front et le bout du nez.

Les boutons sont pustuleux, douloureux, rouge et inflammatoires.

Cette dermatose est apparue suite à un licenciement qui lui semble injustifié.

M. Thierry a eu un frère décédé en moto quand il avait 14 ans.

Sa mère est décédée de tristesse quatre ans après en se suicidant (pendaison).

Sa famille est composée de son père et de sa sœur. Ils ne se voient pas.

Le teint est plutôt terne et la peau semble sèche.

Il est maigre, ne reste pas en place, a peur d'être emprisonné ou qu'une catastrophe arrive.

(cela ne vous rappelle pas les pathologies d'un certain Jing Mai externe, que votre prise de pouls peut confirmer… voir si besoin page 301 du VAT 😉 )

Pouls: vaste en profondeur et tendu sur l'Eau.

Voilà un cas type qu'il faut absolument démêler au risque de faire de très grosses bêtises dans le traitement.


1) enlever ce qui appartient au médicament donc l'éruption acnéiforme!

Il ne faut tout simplement pas s'en occuper. Très important car sinon votre traitement sera faussé et inefficace.


2) enlever ce qui appartient à la maladie, donc l'éruption sur le cou et le bas du visage. Cette éruption n'est que l'expression de quelque chose de plus profond. On pourrait penser que c'est du Feu qui se dégage par un excès sur le foie de Yang. Mais surtout pas!


Il ne reste que l'homme et son histoire.

Un décès, un autre qui signe un abandon puissant.

Le licenciement qui fait ressurgir tout cela enfoui depuis des années.

Je ne vais pas vous éreinter avec la chrono-puncture mais en restant simple on voit que les pouls doivent être aussi discriminés.

Le pouls vaste est classique sur la prise de corticoïdes donc ne pas s'en occuper.


Reste tendu et profond sur l'Eau.

Il s'agit d'un Xié sur le rein qu'il faut extraire puis y mettre de l'énergie correcte.

Iu/Mo des reins puis relancer par une énergie correcte dans le bas du corps comme un 4 RM chauffé ( CV4-Guanyuan) ou un 1 R tonifié (KD1 Yongquan).

Pour finir, le Xié se loge en superficie sur le platysma ( muscle peaucier superficiel de la région antérieure du cou) et il est donc assujetti à la couche Tae Yang.

10V et 58V dispersés permettent le nettoyage (UB10 Tianzhu - UB58 Feiyang).


Persévérez dans vos prises de pouls, comme je vous l'ai dit c'est un acte magnifique.

Même si elle est juste, ne vous laissez pas abattre par cette phrase "il faut avoir pris six mille pouls pour pouvoir en discuter…"

Posez vos doigts, fermez vos yeux et écoutez toute cette vibration, toute cette histoire…

Prenez, révisez, lisez, écoutez et prenez encore…

Cela fait quarante ans que j'enseigne, que j'exerce, que je pose mes doigts…

Oui quel acte extraordinaire: Poser ces doigts et percevoir le battement de tout l'univers qui est face à soi. Un moment unique, magique, un moment d'échange d'énergie avec son patient.

N'oubliez pas que chaque prise est un moment unique, une histoire unique qui mérite toute votre attention, votre discussion et un jour vous en serez à six mille…


Je suis bien conscient que ce chemin est long, difficile mais nécessaire.

J'ose croire que ma longue pratique d'enseignant , de praticien me permet de vous y aider et de vous transmettre des clefs nécessaires à cet art magnifique. Bientôt , je vous propose deux formations qui concernent les pouls.

22 et 23 février : Les pouls de Lavier. Belle façon d'aborder les pouls. Une méthode formidable par sa facilité mais surtout son efficacité . Il reste quelques places donc profitez en Infos ICI

8,9 et 10 mars : Ensemble on reprend contact avec les pouls Infos ICI

Posons nos doigts, étudions, amusons nous, déchiffrons et discutons !!!!!

N'appréhendez plus cette prise de pouls, ensemble faisons que ce moment devienne magique et incontournable.


Abordez votre patient non par ses symptômes mais par son histoire et grâce à la chrono-puncture offrez ainsi à votre traitement une dimension supérieure.




529 vues0 commentaire