top of page

Réflexion sur le Discours de la servitude volontaire de la Boétie.

Prenons juste son introduction: " Pauvres gens misérables, peuples insensés, nations opiniâtres à votre mal et aveugles à votre bien ! Vous vous laissez enlever sous vos yeux le plus beau et le plus clair de votre revenu, vous laissez piller vos champs, voler et dépouiller vos maisons des vieux meubles de vos ancêtres ! Vous vivez de telle sorte que rien n’est plus à vous. Il semble que vous regarderiez désormais comme un grand bonheur qu’on vous laissât seulement la moitié de vos biens, de vos familles, de vos vies. Et tous ces dégâts, ces malheurs, cette ruine, ne vous viennent pas des ennemis, mais certes bien de l’ennemi, de celui-là même que vous avez fait ce qu’il est, de celui pour qui vous allez si courageusement à la guerre, et pour la grandeur duquel vous ne refusez pas de vous offrir vous-mêmes à la mort. Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire. D’où tire-t-il tous ces yeux qui vous épient, si ce n’est de vous ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s’il ne vous les emprunte ?"


Le taoïsme est une philosophie appliquée. Elle ne reste pas intellectuelle mais se veut pratique. Nous avons vu, pendant que la folie s'emparait des hommes en 2020, des philosophes trahir leurs pensées, leur position d'homme libre au profit d'une servitude apeurée. La peur est un outil merveilleux et nous le savons en acupuncture, si le rein Tsang est fragilisé, alors la peur apparait. Mais le rein est la base de tous les autres organes donc, l'origine de tous nos maux. Et c'est bien là le problème. Affaiblir les reins c'est avoir un peuple obéissant. Pour cela, abêtissons-les avec des émissions stupides qui empêchent toute réflexion, nourrissons-les de divertissements qui perturbent le cœur; promettons la vie aux obéissants et la mort aux révoltés et voilà nos reins diminués.

Alors comment ou quoi opposer à cette main mise de l'état sur l'humain? Comment se sortir de ce pétrin gluant et néfaste.

Voyons ce que nous dit le chapitre 57 du Tao Tö King: " On gouverne un pays par la rectification, on conduit la guerre par des stratagèmes, — mais on gagne l’Empire par l’inaction. On gagne l’Empire en restant constamment dans l’inaction. Dès qu’on devient actif, on n’est pas à même de gagner l’Empire. Comment sais-je qu’il en est ainsi ? Par ceci : Plus il y a de défenses et de prohibitions dans l’Empire, plus le peuple s’appauvrit. Plus le peuple possède d’instruments utiles, plus le pays et la dynastie se troublent. Plus il y a d’ouvriers ingénieux, plus il se produit d’objets bizarres. Plus on publie de lois et d’ordonnances, plus les voleurs et les brigands se multiplient. C’est pourquoi un Saint a dit : « Si je pratique le Non-agir, le peuple se transforme de lui-même. Si j’aime la quiétude, le peuple se rectifie de lui-même. Si je m’abstiens d’activité, le peuple s’enrichit de lui- même. Si je suis sans désirs, le peuple reviendra de lui-même à la simplicité. » Laissons-nous aller à l'écoute de la nature plutôt qu'au tumulte du monde. L'agitation, la quête du "plus vite", la trilogie déshumanisante du " plus haut, plus loin, plus fort" nous divisent, nous séparent, nous empêchent de grandir selon notre propre rythme. Le jugement d'autrui est inutile. Mieux vaut se taire et avancer selon son cœur que d'œuvre

en fonction des conventions et des doxas bien pensantes.

L'anarchie est une facette intéressante du Taoïsme. Ainsi le maître Kropotkine disait que la seule façon de vivre pleinement l'anarchie, c'est l'entraide. Voilà me semble-t-il et pour finir, la seule réalité à laquelle nous devons accéder. Et pour ce faire, il faut se libérer de cette état politique, de ce Léviathan que nous avons bâti, le détruire, ne plus le nourrir et qu'il se meure seul sans violence. C'est l'acte fondateur du Taoïsme et certainement la seule possibilité d'accéder à la Voie, au Tao suprême qui consiste à nous extraire de notre petit véhicule afin de voyager parmi les mondes.




217 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page