Stérile ou infertile ?



Traitons aujourd’hui une problématique de notre temps, la stérilité mais tentons d’y mettre bon ordre entre stérilité et infertilité. Pour ce faire intéressons-nous au premier mot stérile et voyons l’apport linguistique et énergétique puis nous compléterons notre analyse par l’infertilité selon le même modèle.

Il est bien difficile de voir dans le mot stérile que celui-ci nous vient du latin sterno (couché, calme, immobile) et de l’indo-européen ster qui a aussi donné sternum!! Ainsi la stérilité a un lien avec le sternum; os plat de la poitrine de la forme d’une épée qui protège la cage où est enfermé le cœur et le poumon, lieu des plus symboliques donc. Ainsi le sternum protège un sanctuaire et par sa vigilance le garde grâce à son épée. Mais ce n’est pas tout. Cet os est aussi un des principaux os qui fabrique le sang ce que l’on nomme l’hématopoïèse. Ainsi le sternum renferme en son sein l’idée de tranquillité, de calme et de sérénité.

En acupuncture nous dirions qu’il est le gardien du cœur organe de la paix dans la pensée taoïste. Ainsi la notion de stérilité prend un autre sens que celui de sol stérile où rien ne pousse où rien n’existe uniquement le néant. Il est vrai que nous devons aussi nous appuyer sur cette définition et un point d’acupuncture éveille notre attention. Le 24 R, tertre du ling, de l’esprit (Lingxu KD-24). Il se trouve sur la poitrine dans le troisième espace intercostal un peu éloigné de la ligne médiane. Composé de deux idéogrammes dont le premier signifie terre inculte, désertique, haut plateau et dans le second idéogramme nous avons le mot esprit, éveillé, intelligent, ingénieux, surnaturel. Il y a donc sur cette terre déserte la possibilité d’un miracle pour peu que le cœur soit en paix et que dans notre tranquillité nous puissions accueillir notre destinée.

Il n’est pas question de vous asphyxier avec les points d’acupuncture sur ce sternum qui sont très parlant symboliquement. Mais j’aimerais vous faire entrevoir ce que la pensée taoïste pense de cette stérilité. Très souvent d’ailleurs on pense à la femme mais il ne faut surtout pas oublier que l’homme a aussi un sternum! et donc est aussi sujet à ces stérilités. Donc pour résumer cette première partie nous savons que le cœur doit être serein, que notre sternum est une épée qui garde un endroit mystérieux en lien avec le ciel et aussi du sang par l’hématopoïèse. Qu’il y a un désert, où doit se produire le miracle de la vie dans un endroit calme.

Savez-vous qu’il y a encore peu, on pensait que la femme devait rester immobile après l’acte sexuel afin de favoriser la progression des spermatozoïdes. D’où cette expression de calme et immobile! Comme quoi il y a toujours une explication aux noms et choses qui nous entourent.

Revenons donc au taoïsme. Pour qu’il y ait fécondation, il faut trois termes, le mâle, la femelle mais aussi une essence qui permet le lien, le ciment. Celui-ci est comme une énergie éthérée qui se mêle délicatement aux gamètes et en permet l’union. Et cette énergie prend plusieurs noms dont celui de lumière ou d’amour. Amour s’entend aussi âme aour qui en hébreu signifie lumière donc l’âme de lumière. Magnifique allégorie de la vie. D’autant que les dernières imageries médicales à haute résolution montre que lors de la pénétration du spermatozoïde dans l’ovule il y a un flash de lumière sorte de big bang microscopique.

Permettez-moi d’insister sur le fait de paix intérieure. Dans une société qui demande à tout le monde d’aller de plus en plus vite il est impossible de trouver un havre de paix. Les femmes et hommes sont sous pression, s’agitent et vont tenter d’accélérer le processus médicalement. Combien de femmes et d’hommes ai-je vu prendre ce chemin. Il y a tant de choses à tenter avant en prenant le temps d’accepter d’y aller au rythme que la vie impose.

Bien évidemment que le corps est aussi en droit de se rebeller pour ce qu’on lui a fait subir. Des pilules qui bloquent les règles aux stérilets à décharges hormonales qui sont des systèmes terribles pour la vie intérieure de la femme. Les effets secondaires les plus souvent rapportés sont les crises d'angoisses, la dépression, la tachycardie, des fourmillement dans les membres, des troubles de la vue, une perte de cheveux importante, de la spasmophilie, des kystes aux ovaires, des migraines, douleurs dorsales, une libido absente et des douleurs mammaires importantes et kystes, voire même une perforation de l'utérus.

Je sais qu’il est difficile aujourd’hui pour les femmes d’avoir à subir mensuellement des flux de sang dans ce monde qui ne souffre d’aucun ralentissement, mais bon sang l’humain est plus important que tout contrat ou tout objectif commercial! Pensez donc au sang des règles qui est un super nettoyeur, une façon d’éliminer des tensions et des émotions et pas seulement du sang. Car le sang est un tissu et non un liquide et comme tout tissu il renferme une histoire. Alors oui, quand le temps est venu de devoir reprendre une vie naturelle, et bien l’utérus rechigne et se cabre. Il faut l’aide de l’acupuncture ou des thérapeutiques alternatives pour relancer la paix intérieure.

Qu’en est-il du mot infertile?

Infertile nous vient de fertilis et donc de ferro, qui signifie porter des fruits. Infertile signifie donc que l’arbre ne peut produire ou porter à terme des fruits. Dans la stérilité il y a fait une notion de désert qui devait accueillir la lumière dans un endroit calme, dans l’infertilité il y a une forêt un endroit favorable mais qui ne peut aller jusqu’au fruit. Remarquez qu’ici il n’y a pas de tissu comme le sang ou bien de structure osseuse ou autre. Non rien de tel uniquement un constat, que cela n’aboutit pas ou ne peut aboutir. Si nous en restons là, ce n’est pas très intéressant afin de comprendre comment y remédier. Car dans la pensée de l’acupuncture taoïste il y a une chose sous-jacente à cet état: le désir. Désirer c’est aimer et être en confiance dont l’étymologie est importante: se fier, se reposer sur, s’abandonner. Et ici mon expérience m’a souvent montré que des femmes étaient tout simplement capables de bloquer inconsciemment le processus de fertilisation parce qu’elles sentaient en elles une incapacité à s’abandonner. Par exemple son mari n’a pas encore trouvé de travail, ou encore la maison qui devait être finie à telle date se trouve encore en chantier, ou encore une promotion qui pourrait venir et bouleverser les différents projets. Bref, il faut qu’il y ait un abandon, un désir simple et compliqué en même temps de vivre une transformation mais aussi de ne plus rien maîtriser. Tout cela appartient au méridien du foie et de la vésicule biliaire. L’acupuncteur qui accompagne ces blocages inconscients est à même de reconnaître où ils se situent et de faire en sorte de retrouver cet état de confiance.

Mais parfois l’infertilité ou la stérilité peuvent gagner devant le désir d’enfantement. Pourtant il est essentiel de comprendre que dans la pensée taoïste qui est magnifique de tolérance, créer ne s’arrête pas uniquement à un enfant. Créer c’est aussi réaliser sa vie sur le plan spirituel et non financier car sinon le retour de manivelle vers la quarantaine est redoutable. Créer c’est un projet de vie, c’est un livre, c’est un développement personnel ou des voyages. Créer c’est aller à la rencontre des autres quel qu’en soit l’outil.

La beauté du monde nous le montre tout peut exister dans la nature. Mais il est vrai qu’il faut dépasser les préjugés, les rejets de certains devant la norme. Vouloir, désirer coute que coute coûte beaucoup d’énergie et détruit souvent un couple si les parcours sont trop long.

Maintenant je souhaiterais élargir cette vision que l’on situe toujours au niveau humain. Il est vrai que l’humain est un animal avant tout et qu’il a donc comme acte instinctif de manger et procréer afin de préserver l’espèce actuellement dominante sur terre.

Mais cette vision est très nombrilisme et surtout égocentrique. Nous faisons partie d’un plan plus vaste qui nous dépasse totalement car nous avons simplement oublié que nous sommes une expression de la nature. observons cette dernière. Que fait-elle quand des arbres deviennent trop nombreux et risquent d’étouffer d’autres espèces? Elles les régulent en mettant en œuvre différents moyens qui empêchent leur reproduction. Je me souviens ainsi, lorsque j’ai fait le chemin de saint Jacques par le nord, de traverser des forêts d’eucalyptus. Et Savez-vous ce qui m’a le plus décontenancé? Ce n’est pas l’absence de lumière sous les frondaisons de ces arbres mais le silence. Pas d’oiseaux! la nature fait en sorte que les oiseaux ne soient pas un véhicule supplémentaire de dissémination des graines.

Alors que fait la nature face à une invasion d’humains qui saccagent la terre seule planète vivante dont on oublie quand même qu’elle est minuscule et perdue dans les confins de l’univers? Elle empêche la reproduction et celle-ci est engagée depuis plusieurs années.

En moyenne, la concentration de spermatozoïdes s'est quasiment réduite de moitié en près de 40 ans

Tel est le constat issu de l'analyse de 185 études portant sur 43 000 hommes dont le sperme avait été prélevé entre 1973 et 2011. La concentration atteint 47,1 millions/ml en 2011 et serait descendue à 38 aujourd'hui. Or, il est établi qu'à partir de 45 millions/ml, le temps pour concevoir un enfant s'allonge notablement. Et en dessous de 15 millions/ml, la perpétuation de l'espèce est menacée. Vous comprenez le processus? Et ce n’est pas la femme qui est stérile ou infertile, c’est l’homme.

Malheureusement c’est souvent la femme qui devra prendre des tas de traitements comme si elle devait payer le lourd tribut d’être la cause de l’effondrement des spermatozoïdes. Il semble, mais là c’est ma pensée profonde, que le jour où nous serons capables d’être respectueux entre hommes et femmes, ce jour là il y aura une autre énergie qui se mettra en place dans notre évolution. Mais cela est une autre histoire.

Lorsqu’on attend un enfant, lorsqu’on rêve d’un enfant on lui crée un endroit doux, accueillant et bienfaisant. Aujourd’hui cet endroit sur terre n’existe plus. Nous avons tout détruit et nous ne sommes plus à l’étape de vouloir concevoir mais bien de tenter de créer de nouveau un éden sur cette terre. Alors ne désespérons pas si nous ne faisons pas partie du plan A qui est de faire des enfants mais réjouissons-nous d’être dans le plan B de redonner l’harmonie sur cette planète si peu reconnue pour ce qu’elle est.

En acupuncture, nous pensons que de bien s’occuper de soi, a obligatoirement un impact sur son environnement. Les chinois disent qu’à ce moment là on est éternel c’est-à-dire dans l’instant présent qui rayonne par toute la terre. Commençons aujourd’hui par retrouver le sourire de prendre notre vie en main non pour « réussir » socialement mais bien pour s’épanouir spirituellement.

Jean

Ceci est le texte d'une émission " Le point qui pique" diffusée sur Radio Médecine douce

Vous pouvez l'écouter ou accéder aux différents podcasts en suivant ce lien ICI

Passez une très bonne journée

Nous venons de mettre en ligne une "Boutique", vous pouvez d'ores et déjà y retrouver un texte explicatif sur les points d'entrave et bientôt " un secret d'acupuncture"... C'est un essai😉

N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques, vos attentes, vos demandes de cours tout ceci nous aidera à continuer à faire fonctionner ce site 😀

Voici le lien vers la boutique : ICI


©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com