UN SECRET BIEN GARDÉ

Vous connaissez tous le Ming T'ang, la salle de la clarté lumineuse. Un carré magique de 9 cases dont le centre est le nombre 5 et chaque ligne colonne et grande diagonale = 15. L'empereur est au palais central, c'est-à-dire dans la case du 5. Et chaque saison il visite un secteur, en commençant par celui du nord-est, début du printemps y reste quelques jours puis revient au centre pour passer ensuite au carré de l'est et ainsi de suite. L'empereur suit l'ordre du ciel et particulièrement l'ordre du soleil. Chaque case en effet, est une étape solaire dans laquelle le soleil se déplace en quarante-cinq jours sauf les quatre angles où il met quarante-six jours (chap.64 du Ling Chou).

Le Ming T'ang est donc un plan, LE plan. Ce mot était cher à Charles Laville-Méry qui tenait fermement à ce que nous en possédions les clefs.

A l'Est les nombres 3/8 qui forme le BOIS.

Au Sud, le couple 4/9 qui forme le MÉTAL

À l'Ouest le couple 2/7 qui forme le FEU

Au Nord, le couple 1/6 qui forme l'EAU.


Remarquez l'inversion instructive du Métal et du Feu. Si le génie existe il se situe dans cette figure, simple d'abord mais complexe par la suite. En effet, nous avons, en suivant l'ordre des 4 éléments : Bois (est) , Feu ( ouest), Métal (sud), Eau (nord). En traçant une ligne dans cet ordre nous obtenons une sorte de boucle, représentation de l'analemme, déplacement du soleil au cours de l'année. Et c'est grâce à cette disposition que les Sieou seront distribués sur un cercle, gardant la forme que la nature avait dévoilée en plantant un bâton dans le sol.

Le Ming T'ang a une somme de 15.

15 est un nombre triangulaire c'est-à-dire que 5+4+3+2+1 = 15. Donc dans le nombre 15 est caché le 5, le nombre de l'homme.

Mais 15 c'est aussi 7+8. Le mariage du jeune Yang avec le jeune Yin comme il est dit au chapitre 1 du So Wen. 7 étoiles de la Grande Ourse au ciel et les 8 vents sur terre! Et l'homme entre ceux-ci doit être en conformité avec le temps qui passe au ciel par la grande ourse, et l'espace sur terre par les 8 orients. Ici, nous touchons l'ésotérisme de l'acupuncture.


Il y a encore beaucoup de choses cachées dans ce Ming T'ang mais il vous faut faire une partie du chemin. Je vous invite aussi à découvrir une nouveauté tellement ancienne qu'elle est peu ou pas connue. Vous savez que depuis des temps immémoriaux il est dit qu'il existe deux écoles en acupuncture ancienne: l'école de la terre et l'école de l'eau. Le Ming T'ang avec le centre à 5 est celui de la terre. Voyons celui de l'eau.

Pour ce faire, remplaçons chaque nombre par son complémentaire afin d'obtenir 11. Ainsi à la case 3 nous trouverons le nombre 8. A la case 5 nous trouverons le nombre 6 etc...

5 appartient à la terre et 6 appartient au ciel. Ces deux nombres appariés font 11 le nombre de l'homme en dynamique. Notez que le cycle des éruptions solaires est de 11 ans! Et le soleil est la lumière de la vie.

Une fois bâti votre Ming T'ang de l'Eau vous vous rendez compte de trois choses importantes:

1) le carré central est avec un 6, nombre de l'Eau.

2) le Bois n'a pas bougé mais le Feu, le Métal, la Terre et l'Eau ont changé de place. C'est la terre qui est au Nord, le Feu a retrouvé sa place au Sud et le Métal à l'Ouest.

3) la totalité fait 18.


Alors à quoi cela sert-il? Et bien nous savons que la Terre distribue. C'est son rôle alors que l'Eau est l'irrigation de la force vitale de chaque élément. Il y a dans chaque organe un lien avec le rein tsang qui contient Yuan Tchi, énergie vitale.

Donc si nous nous plaçons dans le Ming T'ang de l'Eau nous avons la possibilité de traiter et relancer l'essence dans chaque élément. Si je souhaite relancer la fonction Terre car celle-ci n'est plus apte à fonctionner (par exemple dans le cas d'un pancréas paresseux) nous serons bien avisés de travailler le 10 R (KD-10 Yingu), point du Nord de l'Eau centrale afin qu'il irrigue la Terre du Nord.


18 est un nombre étonnant. Il est 15 (soit le 8 + 7 donc ciel terre) plus 3 le nombre de l'homme. Nous devons donc, comme l'indique le schéma, positionner un homme entre deux Ming T'ang et d'y voir la loi de circulation du 5 et du 6, c'est-à-dire les Kan Tche. Ainsi 6 axes (12 méridiens) captent les climats célestes, et 5 mouvements (dix organes) se nourrissent de l'énergie terrestre. Et le Su Wen de préciser la loi qui est sous-tendue: il faut unir le jeune yang (7 à la terre) au jeune Yin (8 au ciel) donc l'axe ouest/est et d'unir le vieux Yang (9 à la terre) avec le vieux Yin (10 au ciel) donc l'axe sud/nord.

Pour terminer cette mise en bouche voilà une utilisation que je vous invite à travailler:

Imaginons qu'un patient consulte fin juillet. Nous sommes dans le carré 2 au ciel et 9 à la terre. 2 appartient au méridien du cœur (que l'on aborde par le maître du cœur).

9 appartient au Métal yang donc gros intestin. Mais nous savons que le 9 est à la terre et est donc le FU gros intestin alors que le 2 au ciel appartient aux axes. Nous sommes donc devant un Fu GI qui n'est pas en connexion avec le méridien du MC (tcheou Tsue Yin). Nous pouvons, avant même d'avoir pris les pouls, l'idée d'un traitement qui permettrait à l'homme d'être en harmonie entre le ciel et la terre. Par exemple le 24 E ( ST-24 hUAROUMEN mo de Manaka du GI) permet de renforcer son intestin organe et un 40 E (ST 40 Fenglong) lie le méridien du Yang Ming avec celui du MC. Deux points et le tour est joué!😉

Jean Motte



Je vous rappelle que dorénavant je propose des formations complémentaires à tous praticiens en acupuncture traditionnelle et MTC.

En décembre 2020 : un stage consacré entièrement à la prise des pouls, on revisite tout afin que votre prise de pouls redevienne un moment magique ...

Pour en savoir plus: cliquez ici

A partir de janvier 2021 : une formation complète en chrono-puncture : Un enseignement pour donner une dimension supérieure à vos traitements

Pour en savoir plus : Cliquez ici


Un autre post concernant le Ming T'ang


©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com