ET FAIT DOMINE HAUT

Un jour une pie heurta Tchouang Tse dans un parc et se posa dans un bosquet de châtaigniers. Il fut surpris de cet oiseau qui volait si mal et prit son arbalète et visa. Il aperçut alors une cigale qui venait de trouver un coin d’ombre et s’y reposait, oublieuse d’elle-même. Derrière elle, une mante religieuse se tenait cachée; elle s’apprêtait à fondre sur la cigale et ne voyant que sa proie s’oubliait elle-même. La curieuse pie se tenait derrière la mante religieuse et ne songeant qu’à tirer profit de l’occasion, s’oubliait aussi. Tchouang Tse fut effrayé par ce spectacle et dit: « les êtres sont tous enchaînés les uns aux autres; chacun attire sur lui les appétits