• jihem94

La lune, Le soleil, l'acupuncture traditionnelle...


La lune et le soleil ont rendez-vous dans le temple de l'homme. Vous le savez sûrement que le soleil est le commandeur de l'énergie Wei à rapprocher du Du Mai et la lune est la régulatrice de l'énergie Yin sang et Rong nourricière à rapprocher de Ren Mai. Les textes sont précis: le soleil gère les quatre saisons et par là indique le lieu qu'il faut traiter de préférence. Ainsi en hiver et au printemps la maladie est dans le Yin. En été et en automne la maladie est dans le Yang. Affinons cela un peu plus: En hiver la maladie est dans le Yin de Yin soit les Zhang. Au printemps la maladie est dans le Yang de Yin donc les Fu. En été la maladie est dans le Yang de Yang soit les Jin Jin et en automne la maladie est dans le Yin de Yang les Jin Mai. Donc la profondeur d'aiguille pour traiter WEI est liée aux saisons.

Quant à la lune, elle aussi a quatre temps et gère Rong. De la nouvelle Lune au premier quartier nous sommes dans le Yin de Yang donc les Jin Mai. Du premier quartier à la pleine lune nous sommes dans le Yang de Yang donc les Jin Jin. De la pleine lune au dernier quartier nous sommes dans le Yang de Yin donc les Fu. Du dernier quartier à la nouvelle lune nous sommes dans les Yin de Yin donc les Zhang.

Ainsi la profondeur d'aiguille prend tout sons sens et devient un véritable art thérapeutique et d'après les textes, la négliger c'est aller à la rencontre de bien des problèmes!

Aujourd'hui nous sommes en hiver et si je veux traiter Wei il faut que les aiguilles soient plantées profondément. Le 16 R ( Huangshu - KD16 ) sera un incontournable couplé aux points par couches. Ainsi à 8h25 l'énergie Wei est dans le Chao Yang et les points seront piqués profondément. Pour la lune nous sommes entre la NL et le 1er quartier soit les Jin Mai. Si nous devons traiter Rong, nous devrons rester en superficie à moyenne pour l'implantation des aiguilles. Il en est de même pour les points du sang qui seront à profondeur superficie à moyenne.

Encore une fois, l'art ne se cantonne pas à piquer des symptômes mais à mettre en relation la nature avec l'homme. Rappelez-vous que lorsque vous soignez l'homme, vous guérissez l'univers



©2019 by Jean MOTTE. Proudly created with Wix.com