• jihem94

N'oublie jamais que le nom de ton art est Zhen Jiu (l'art des aiguilles et du feu)


Un petit rappel des principes précédents

1) Tu ne feras jamais de montée sans descente, ni de descente sans montée.

2) Tu ne feras jamais de suppression de symptômes.

3) Discrimine les symptômes de la maladie, ceux des médicaments; ce qui reste, c'est cela que tu dois guérir.

4) Méfie-toi des apparences. Un yang apparent ou un Yin apparent doivent être identifiés au risque de faire des doubles vides.

5) Le pouls ne doit jamais, au grand jamais dominer le teint. Souviens-t 'en à vie

6) Le grand art (ars regia) est de marier le ciel et la terre dans l'homme

7) Défie-toi des trois vides car ils signalent la mort. Vide de la lune, vide du maître de l'année, transpiration.

8) Ne pas prendre les pouls pour un acupuncteur c'est comme parler de son pour un sourd ou de lumière pour un aveugle.

9) Il faut toujours "parler" au Chen du patient. Un traitement associe toujours les Chen et les Po.

10) Dans toute équilibration il doit y avoir a minima une aiguille juste au moment juste.

11) Ne présume jamais de tes forces. Il faut savoir jauger du Tigre pour être un grand ouvrier.

12) N'oublie jamais que le nom de ton art est Zhen Jiu (l'art des aiguilles et du feu).

13) Apprend à observer, c'est-à-dire regarder et te tenir silencieux.

14) Ressens ce que la grande nature fait sur toi afin de comprendre les maladies chez les autres.

15) Ne fais jamais de protocoles. Ils sont le langage du sot. Sois un créateur selon les règles et les principes que les anciens t'ont légués.



Donc aujourd'hui voici le 12ème

Il y a une vraie incompréhension à ce sujet de l'art des aiguilles et du feu. Chacun y va de sa théorie et c'est bien naturel soi on quitte la voie de l'acupuncture traditionnelle et ancestrale, qui était plus chamanisme et alchimique que médecine allopathique.

Alors reprenons les bases.

Il y a quatre éléments que sont le Bois à l'est, le Feu au sud, le Métal à l'ouest et l'Eau au nord. La terre étant dans cette disposition originelle, au centre.

Nous avons deux axes, l'un horizontal, BOIS/METAL qui est un axe instable, axe électrique car par nature cela monte au Bois et descend au Métal pour remonter dans un ballet incessant. Le fait de monter et descendre décrit une sinusoïde, qui est la représentation oscilloscopique de l'électricité.

L'axe vertical, quant à lui est un axe magnétique. L'aiguille aimantée des boussoles (inventée par les chinois) se dirige naturellement vers le pôle nord et donc donne cette verticalité d'un champ magnétique. Ce champ s'élève de l'hiver à l'été et s'inverse de l'été à l'hiver, donnant là aussi, l'image d'une sinusoïde. Remarquons que les deux axes sont perpendiculaires entre eux (90°) comme l'est un champ électromagnétique-magnétique, expression de la lumière! Nous sommes donc des êtres de lumière et l'acupuncteur tente de mettre celle-ci en mouvement à l'intérieur du corps humain car, toute émotion (cause de tous les déséquilibres), crée une stagnation et déficience de Tchi qui obscurcit le lieu ou il se situe. Tout cela, bien entendu est entretenu par la Terre au centre qui est pivot car positionnée au centre justement et sans mouvement, car point fixe. Ici, nous comprenons que dès l'instant où l'un des axes va se déséquilibrer, cela aura une incidence non négligeable sur la Terre centre qui sera "aspirée" vers la cause du déséquilibre et deviendra ainsi pathologique.

Pour autant, restons sur nos deux axes et observons que l'axe horizontal est l'axe des équinoxes (equi= égal et nox=nuit) et l'axe vertical est celui des solstices (du latin sol stare = le soleil s'arrête). En effet, ce moment incroyable où il semble que le soleil ne bouge plus pendant deux ou trois jours, ni au solstice d'hiver ni à celui d'été. N'oubliez pas que le sud ici, représente le ciel et l'endroit du soleil à midi ou de la pleine lune et donc le nord représente la Terre ou la nouvelle lune ou encore le soleil à minuit. Cette position et ses implications sont immenses.

1) l'homme est donc debout face au sud (le soleil midi) ce qui implique que son ventre est Yin = Nord. Cela signifie donc le grand Yin soit Tae Yin. Il a donc le dos au nord qui reçoit le soleil à minuit ou la nouvelle lune ce qui induit que le dos de l'homme est Yang = Sud et conduit au grand Yang, Tae Yang.

2) L'homme est couvert par le ciel Sud et porté par la terre Nord. Le corps est l'image de l'univers et donc sa tête est ronde comme le ciel et est Sud et ses pieds sont carrés comme la terre et sont Nord.

De cela nous allons parcourir le solénoïde énergétique ou encore méridien. Il part du haut le ciel et du sud de l'homme puisque Yang de Yang ce qui implique les méridiens IG/GI/TR. Ensuite il descend à la terre en passant du sud de l'homme au nord de l'homme (car dans un aimant les polarités opposées s'attirent) donc au Yin de Yin soit F/R/Rte. Vous remarquez ici que nous sommes dans la loi de la grande piqûre ou encore la loi midi/minuit!

Le Yin entre en terre et ressort sur les polarités Yang du bas c'est-à-dire au Sud donc Yang de Yin, VB/V/E et vous reconnaissez la loi avers revers par rapport au triplet ci-dessus!

Ce triplet énergétique remonte en passant de la terre au ciel et de l'arrière vers l'avant en se connectant aux méridiens du haut Yin (nord) soit C/P/MC où l'on redécouvre la loi MIDI/MINUIT, puis ce triplet monte au ciel et se connecte de nouveau avec les les trois Yang de départ IG/GI/TR où l'on retrouve la loi avers/revers.


Si vous avez suivi jusque là, c'est bon on continue!😉


Le petit schéma est une tentative d'explication. Remarquez que la courbe ainsi tracée est une lemniscate (dans les trois dimensions) que l'on retrouve constamment en acupuncture. Mais là où cela devient prodigieux, c'est que la lemniscate se croise en un point qui est sous D7 car point du diaphragme. En effet, au chapitre 6 du Su wen, il est dit que ce qui est au-dessus du diaphragme a comme référence le dos (Yang= sud) et ce qui est au-dessous c'est le ventre (Yin, = nord!). Déjà on comprend un peu mieux ce texte si on comprend cette disposition, sinon, c'est très abscons.

Donc ce point sous D7 est le 9 TM Zhi Yang. Comment exprimer mieux ces montées et descentes. En effet, Zhi, c'est un oiseau qui pique vers la terre et Yang, c'est aller vers le haut, le ciel. Nous avons donc en deux mots, l'essentiel qui semble contradictoire, mais qu'en apparence. Si vous reprenez le chapitre 6 qui est vraiment complexe, grâce à ce schéma tout devient ...lumineux. Exemple, au-dessous du Tae Yang il y a le Chao Yin, et c'est bien ce que l'on voit!!

Pour terminer ce tour d'horizon de la grande acupuncture, finissons par le fait que le Ciel est Yang et donc il y a le moxa qui est Yang et la Terre est Yin et ce sont les aiguilles. Pourquoi? Parce que le Bois est le mouvement vers le haut et la fumée de moxa s'élève vers le haut et nourrit le Feu magnétique Yang alors que le Métal est une force Yin, froide, vers le bas et nourrit l'Eau magnétique Yin. Cela explique pourquoi les points Su antiques commencent au Métal pour le Yang et au Bois pour le Yin. Les aiguilles et le moxa permettent d'impulser et diriger les forces afin d'aligner l'homme entre ciel et terre.


Imaginez le traitement suivant extrêmement simple pour que vous puissiez bien l'assimiler; Une personne manque de Yang (fatigue, peu d'envie, essoufflement,..). Il faut alors traiter le Yin et faire monter ce Yin. Ce Yin (terre) monte grâce aux méridiens Yang du bas (voir le schéma) et il. faut alors faire (en fonction des pouls par exemple Vessie vide) un point Yuann de vessie 64 V suivi du 9 TM puis couple avec un point du Poumon comme le 8 P (point saisonnier actuel). Afin d'avoir une vue d'ensemble, il faut aider aussi la descente soit par un point de GI ou encore un point du Rein. Ici on peut s'attarder sur le 10 R (Point Hui) dont je n'ai pas parlé qui permet la pénétration dans la Terre. Enfin il faut recentrer la Terre rate par un point saisonnier par exemple comme le 5 Rte.


Voilà de la grande acupuncture qui, je l'espère, vous passionnera autant que moi afin d'en voir les miracles.


Allez, Bon Vent! Et à vos aiguilles !!!


N'oubliez pas on se retrouve ce soir à 19 h pour parler de la Chronopuncture !

Qu'est ce c'est, pourquoi, comment …

Vous pouvez encore vous inscrire en cliquant sur l'image ci-dessous









589 vues0 commentaire