TU NE FERAS JAMAIS… 15 postulats en acupuncture traditionnelle (3)


Petit rappel

Je vous rappelle 15 postulats essentiels à la pratique du grand art ( il est toujours de bon ton de se les remémorer 😉 pour une bonne pratique de l'acupuncture traditionnelle). Post Ici

15 est un nombre intéressant car il est le triangulaire de 5, c'est-à-dire 5+4+3+2+1 = 15. Dans le 15 est contenu le 5 ( éléments ) mais aussi les trois mondes (ciel/homme/terre).

15 c'est aussi les 8 vents et les 7 étoiles de la Grande Ourse.

Il y a 15 voies Luo marquant les 15 jours de la lune croissante ou décroissante.

Enfin 15, c'est un BU ou 3 HOU, clé de toute la chrono-puncture.

C'est pourquoi le MING T'ANG est le symbole le plus important du grand art.

1) Tu ne feras jamais de montée sans descente, ni de descente sans montée. ICI

2) Tu ne feras jamais de suppression de symptômes. ICI

Et nous y voilà 😀

3) Discrimine les symptômes de la maladie, ceux des médicaments; ce qui reste, c'est cela que tu dois guérir.





Nous allons nous attacher aujourd'hui aux points 2 et 3 des lois énergétiques.

Tu ne feras jamais de suppression de symptômes, est et reste pour moi la clé de voûte pour déterminer si on est un acupuncteur taoïste ou autre. Car il faut bien l'admettre, dans aucune école de MTC ou d'acupuncture, n'est enseigné ce point si important. Une raison à, cela, les textes anciens considéraient que ceux qui exerçaient cet art devaient obligatoirement connaître cette loi puisqu'ils cherchaient coûte que coûte à la fuir! Comment?

Et bien en travaillant avant que la maladie n'apparaisse! Vous le savez sans doute, nous devons agir avant que le Tigre (la maladie) ne puisse entrer en profondeur. Afin de comprendre cela, imaginez que le corps est un ensemble de couches. La première couche est celle des merveilleux vaisseaux dont je ne vais pas parler ici car il faut un week-end pour comprendre cette notion là.

La deuxième couche est celle des Tching Kann (Jing Jing). Je persiste à continuer à parler Wade car cela nous amène à l'ancienne acupuncture et non celle de 1953.

Ici nous avons tout un travail à faire sur cette couche de tendino-musculaires. Nous allons rechercher où se trouvent les Pi Pou (les artérioles) et nous devrons les saigner ou bien les chauffer. Tant que nous sommes dans cette couche particulière, nous pouvons agir en amont et surtout nous pouvons pratiquer sans risques de fragiliser plus avant l'énergie vitale. Mais une fois le Tigre ayant passé cette couche, alors il est extrêmement important d'être vigilant et de ne pas faire de suppression.

Le corps humain est comme un ballon de baudruche, poreux, qui communique par des pressions dépressions et nos cinq sens. Si le Tigre entre à l'intérieur de cet espace sacré, l'énergie vitale va alors tenter de l'évacuer en s'y opposant. Si le Tigre est très puissant, l'énergie vitale n'a qu'une façon de procéder qu'il faut absolument connaître: elle FRACTIONNE!

Cela signifie qu'elle va "éclater" le Tigre en plusieurs fragments qui seront évacués vers la surface du corps. Ce sont autant de symptômes. Imaginons que l'énergie vitale a fractionné le Tigre en deux symptômes, une douleur à l'œil et un aphte. Ces deux symptômes représentent le Tigre énergétique que nous pouvons nommé par exemple Tchi de vésicule biliaire qui s'élève dans notre jargon. Nous savons que cela peut engendrer ces symptômes présents, par le Tching Pié (Jing Bié) par exemple.

Imaginons maintenant que la personne consulte pour ces problèmes là. Que fait le médecin? Il donne un remède pour la conjonctivite (gouttes) et un badigeon anti-inflammatoire pour les aphtes. Cela va calmer en surface ces deux symptômes mais est-ce que cela enlève la cause du tchi de VB qui s'élève? Bien évidemment que non

Voilà ce que nous appelons, faire des suppressions. En fait, et pour simplifier, une suppression, c'est tenter de supprimer toutes expressions sur l'externe sans chercher à y voir un lien entre elles.

Mais on fera aussi une suppression si on voit le lien entre elles mais que l'on ne s'occupe pas de ce qui a fragilisé la structure, ici le tchi de VB qui s'élève. Nous devons revenir aux textes classiques dont le Huai Nan Tse afin de comprendre et d'éclaircir quel est notre travail. Il faut TOUJOURS chercher l'émotion sous-jacente au déséquilibre. C'est LA clé.

Je lisais, il y a quelques temps, un jeune thérapeute qui se plaisait à dire qu'avec T'ung, rien ne pouvait lui résister. Et il expliquait qu'un patient était venu le consulter pour une douleur d'épaule qu'il a réussi à libérer en une seule séance. Et de continuer à écrire que le patient fut satisfait et revint quelques jours après avec une douleur au cœur. Voilà une vraie suppression avec aggravation.

Car si vous faites une suppression, le Tigre se trouve renforcé et l'énergie vitale diminuée ce qui permet à la maladie d'entrer un peu plus en profondeur. Dans notre exemple, la douleur d'épaule sur IG fut vaincu mais le Tigre s'est renforcé et est allé sur le cœur. Voilà pourquoi nous devrions tous enseigner cette clé essentielle à une pratique correcte et respectueuse de l'énergie vitale.


Le point suivant nous permet de centrer notre questionnaire et recherche. En effet, dans un traitement nous devons être vigilant sur les symptômes.

Imaginez que notre patient avec son Tchi de VB nous dise aussi ceci:

" Je suis dépressif, et fais de nombreux cauchemars". Si vous partez sur cela sans avoir d'abord demander si le patient prend un quelconque médicament vous risquez de bien "galérer". Car ce patient prend du Rivotril pour des crises d'épilepsies et les effets indésirables du médicament sont ceux qu'il vient d'énumérer. Donc, nous ne devons pas en tenir compte.

Alors partons gaillardement sur l'épilepsie. Il y a tellement de points qui sont donnés pour cette maladie: 2-7-8-11 IG / 5-8V / 7MC / 10TR / 3-9-12-13-37VB / 1-6-7-8-13-16-17-18 TM / 15 JM. Alors que fait-on, on les pique tous?

Non, comme toujours il faut aussi laisser de côté la maladie car celle-ci ne nous intéresse pas du point de vue énergétique. Ce qui reste est la carte d'identité du Tigre! Celui-ci sait bien se tapir derrière une multitude de symptômes qui ne sont pas les siens afin de brouiller les pistes. Mais si vous êtes adroit, alors le Tigre ne peut pas vous échapper.

Donc ce qui retiendra notre attention, c'est ce qui reste! Et l'une des questions indispensable, c'est depuis quand existe ces épilepsies et suite à quel traumatisme émotionnel. Là, vous entrez de plein pied dans l'acupuncture taoïste qui est tout simplement fabuleuse.

Il faut des années pour comprendre ces principes. Mes élèves, bien que bercés par ces principes, ne les comprennent pas toujours ou ne les mettent pas en application. Il est plus facile de ne rien discriminer et d'attaquer ce qui dépasse. Mais le chemin risque d'être beaucoup plus long.

En tout cas, tentez de débroussailler le cas et vous verrez que vous même vous y verrez plus clair comme si le 16 VB vous avait été piqué!

Jean







<